Santé mentale

«EU-Compass» sur la santé mentale et le bien-être

La base de données en ligne EU-Compass sur la santé mentale et le bien-être permet de collecter, d’échanger et d’analyser des informations sur les politiques et les activités des parties prenantes dans le domaine de la santé mentale. Entre 2015 et 2018, EU-Compass communiquera des informations sur le cadre d'action européen sur la santé mentale et le bien-être. Il assurera le suivi des politiques et des activités menées dans ces domaines par les pays de l’UE et les parties prenantes non gouvernementales:

  • en recensant et en diffusant les bonnes pratiques européennes dans le domaine de la santé mentale;
  • en collectant des données sur les activités nationales et des parties prenantes dans le domaine de la santé mentale au moyen de trois enquêtes annuelles;
  • en élaborant trois rapports annuels et en organisant trois forums;
  • en organisant des ateliers sur la santé mentale dans tous les pays de l’UE, ainsi qu’en Islande et en Norvège.

En outre, EU-Compass préparera quatre documents scientifiques en collaboration avec le groupe d'experts nationaux pour la santé mentale et le bien-être et avec les parties prenantes non gouvernementales. 

 

Les résultats de la base de données «EU-Compass» — bonnes pratiques, rapports annuels et documents de consensus, notamment — sont disponibles:

Priorités d’EU-Compass

Les sept domaines prioritaires d’EU-Compass sont les suivants:

  • la prévention de la dépression et la promotion de la résilience (priorité pour 2016);
  • l'amélioration de l’accès aux services de santé mentale (priorité pour 2016);
  • la santé mentale au travail (priorité pour 2017);
  • la santé mentale dans les écoles (priorité pour 2017);
  • la prévention du suicide (priorité pour 2017);
  • les services de santé mentale de proximité (priorité pour 2018);
  • l'élaboration de méthodes de gouvernance intégrée (priorité pour 2018).

Politiques et bonnes pratiques: collecte d'informations

EU-Compass recueille en permanence des exemples de bonnes pratiques auprès des pays de l’UE et des parties prenantes. Ces exemples sont évalués sur la base de critères de qualité définis conjointement par les pays de l’UE et la Commission.

Conformément aux priorités de l’année concernée, EU-Compass élabore un rapport d'activité (résumérapport intégral) qui résume et analyse les grands progrès réalisés en matière de promotion de la santé mentale par les pays de l’UE et les parties prenantes. Le premier rapport d'activité, publié en 2016, était axé sur la prévention de la dépression et l’accès aux soins de santé mentale.

Contribution des pays de l’UE

La Commission européenne, en collaboration avec le groupe d'experts nationaux pour la santé mentale et le bien-être, supervise le développement et la mise en œuvre d’EU-Compass. Diverses activités de promotion de la santé mentale sont en cours aux niveaux national et régional dans toute l’UE.

Des rapports scientifiques aux documents de consensus

Les quatre rapports scientifiques élaborés par EU-Compass portent sur des thèmes spécifiques définis par le groupe d’experts nationaux pour la santé mentale et le bien-être. Chaque document analyse les problèmes liés aux différents thèmes, ainsi que la situation actuelle en Europe, et présente un résumé des activités correspondantes menées aux niveaux national et européen, les bonnes pratiques, ainsi que des principes et recommandations.

Les rapports scientifiques sont élaborés par des experts dans leur domaine et deviennent des documents de consensus une fois qu’ils ont été examinés et approuvés par le groupe d’experts nationaux et les parties prenantes non gouvernementales.

Au terme des discussions menées avec les experts nationaux, les deux priorités suivantes ont été établies pour 2016: la prévention de la dépression et le renforcement de la résilience, et l'accès aux soins de santé mentale en Europe.

La priorité en 2017 sera «la santé mentale au travail» et, en 2018, «les services de santé mentale de proximité».

Parties prenantes – santé mentale et bien-être

Outre les autorités nationales, des entreprises, des établissements d’enseignement et des organisations de la société civile participent activement à la mise en œuvre d’initiatives positives dans le domaine de la santé mentale.

Pour en savoir plus, consultez la liste des parties prenantes dans le domaine de la santé mentale et du bien-être, ainsi que la plateforme de l’UE sur la politique de santé.

Forum de l’UE sur la santé mentale

EU-Compass organise trois grands forums sur la santé mentale. Ils sont destinés à mettre en commun les résultats des enquêtes annuelles et à faciliter les discussions de haut niveau sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre du cadre d'action européen sur la santé mentale et le bien-être. Un volet important consiste à informer les citoyens, exemples à l’appui, de la nécessité d’une action pour la santé mentale et le bien-être, et du rôle qu’ils peuvent jouer à cet égard, au moyen de politiques et d'activités des parties prenantes non gouvernementales.

Rechercher des activités de 2016, 2017 et 2018 sur le forum d’EU-Compass sur la santé mentale.