Classification internationale

Les systèmes de classification, qui formulent des concepts et des définitions, sont des outils destinés à permettre un enregistrement harmonisé des données. C'est un élément indispensable à l'obtention de données comparables. Des listes succinctes peuvent être établies sur la base de systèmes de classification. La Commission a recours à ces classifications internationales afin de collecter des données harmonisées de qualité élevée.

Les principaux systèmes de classification pour les indicateurs de santé sont énumérés ci-dessous.

Principaux systèmes de classification

Autres systèmes de classification

  • La classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) est un système fondé sur un modèle biopsychosocial du fonctionnement et du handicap. Elle est publiée par l'OMS et a été adoptée en 2001 par l'Assemblée mondiale de la santé.
  • La classification internationale type des professions (CITP), qui relève de la responsabilité de l'OIT (Organisation internationale du travail), est un instrument destiné à organiser tous les emplois en séries de groupes clairement définis en fonction des tâches concernées. Elle sert notamment à la définition des professions médicales.
  • Le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-IV) sert de référence aux professionnels de la santé mentale des États-Unis pour la classification des troubles mentaux. Il a été élaboré par l'American Psychiatric Association (APA). Il en est à sa quatrième édition (DSM-IV), qui est appelée à faire l'objet d'une révision.
  • Les groupes homogènes de maladespdf (GHM) constituent un système permettant d'évaluer les coûts des soins de santé au moyen d'une classification des patients basée sur des critères démographiques, diagnostiques et thérapeutiques. Les GHM sont utilisés pour les procédures de remboursement.