L'action de l'UE

La toxicomanie constitue un grave problème sanitaire et social qui s'étend au-delà des frontières de l'Europe. Bien que la consommation se stabilise pour la majorité des substances, la drogue tue encore 6 500 à 8 500 personnes par an dans l'UE.

Politique et législation de l'UE en matière de drogue

L'article 168 du traité de Lisbonnepdf dispose que l'action de l'Union vise à améliorer la santé publique, ainsi qu'à prévenir les maladies et les affections physiques et mentales en en éliminant les causes.

Il dispose également que l'Union européenne complète l'action menée par les États membres en vue de réduire les effets nocifs de la drogue sur la santé, y compris par l'information et la prévention.

Stratégie antidrogue de l'UE

La stratégie antidrogue de l'UE (2005-2012)pdf vise à protéger la santé publique et à favoriser la cohésion sociale en prévenant et en diminuant la consommation de drogue. Elle est axée sur les deux grands aspects de la politique dans ce domaine — la diminution de l'offre et de la demande — et couvre trois grands thèmes transversaux: la coordination, la coopération internationale, ainsi que l'information, la recherche et l'évaluation.

Plan d'action

Le plan d'action drogue de l'Union européenne (2009-2012)pdf fixe des objectifs ambitieux et définit 72 actions pour réduire sensiblement la consommation de drogue et les dommages sanitaires et sociaux qui en résultent.

Recommandations aux États membres

Dans une recommandation sur la toxicomanie publiée en 2003, le Conseil de l'Union européenne invite les États membres à prendre des mesures pour diminuer les incidences sanitaires et le nombre de décès liés à la consommation de drogue.

Un rapport sur la mise en œuvre de la recommandationpdf a été publié par la Commission en 2007.

Une stratégie globale

La recommandation, la stratégie et le plan d'action visent à réduire l'offre et la demande de drogue par l'adoption de mesures intégrées, multidisciplinaires et équilibrées qui tiennent compte:

• des différents niveaux de risques associés aux divers modes de consommation (polytoxicomanie);

• de l'âge des toxicomanes et d'autres données;

• de l'initiative de la Commission en faveur de la santé des jeunes Choisir les traductions du lien précédent български (bg) čeština (cs) dansk (da) Deutsch (de) eesti keel (et) ελληνικά (el) English (en) español (es) italiano (it) latviešu valoda (lv) lietuvių kalba (lt) magyar (hu) Malti (mt) Nederlands (nl) polski (pl) português (pt) română (ro) slovenčina (sk) slovenščina (sl) suomi (fi) svenska (sv) .