Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
l'Europe s'engage en France
Les commissaires européens
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Traduire pour l’Europe… à l’école!
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Bruxelles, le 24 novembre 2011
Plus de 3 000 adolescents issus de 720 établissements d’enseignement secondaire de toute l’Europe ont participé ce matin au concours de jeunes traducteurs de l’UE («Juvenes Translatores»). Âgés de 17 ans, les élèves ont mis à l’épreuve leur connaissance des langues étrangères tout en s’essayant à la traduction professionnelle.

    Traduire pour l’Europe… à l’école!

    Plus de 3 000 adolescents issus de 720 établissements d’enseignement secondaire de toute l’Europe ont participé ce matin au concours de jeunes traducteurs de l’UE («Juvenes Translatores»). Âgés de 17 ans, les élèves ont mis à l’épreuve leur connaissance des langues étrangères tout en s’essayant à la traduction professionnelle.

    «Le concours Juvenes Translatores est un excellent moyen pour nous de promouvoir auprès des jeunes l'apprentissage des langues et la traduction comme des choix de carrière épanouissants», a déclaré Androulla Vassiliou, commissaire chargée de l'éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse. «Dans la mesure où la plupart des participants traduisent vers leur langue maternelle, ce concours réaffirme également notre engagement en faveur de la diversité linguistique, l’un des plus grands atouts de l’Europe».
    Les élèves ont traduit un texte d’une page dans la combinaison linguistique de leur choix (avec 23 langues officielles dans l’Union, il n'y a pas moins de 506 possibilités). Pour célébrer l’Année européenne du volontariat, les textes à traduire cette année ont abordé ce thème.

    Des traducteurs de la Commission européenne évalueront les traductions et sélectionneront un lauréat par pays. En mars 2012, tous les gagnants seront invités à Bruxelles pour recevoir leur prix, décerné par Mme Vassiliou.
    La cinquième édition de ce concours a été pour la première fois étendue aux établissements situés sur des îles faisant partie des États membres de l’UE: la Nouvelle-Calédonie, les îles Canaries, Madère, la Guadeloupe et la Martinique. La liste complète des établissements participants est disponible sur le site web du concours:
    http://ec.europa.eu/translatores/selected/index_fr.htm

    Ce concours a inspiré des initiatives similaires aux Etats-Unis et en Turquie. Les participants de l’épreuve américaine, organisée par l’Université de l’Illinois, ont pour consigne de traduire d’une des langues officielles de l’UE vers l’anglais. Le concours turc, Genç Çevirmenler Yarışması, (concours des jeunes traducteurs) est ouvert aux étudiants universitaires traduisant de l’allemand, de l’anglais ou du français vers le turc.

    Contexte
    Le concours est ouvert aux élèves nés en 1994 et a lieu à la même heure dans tous les établissements sélectionnés (de 10 h à midi).
    Le nombre d’établissements scolaires participants est déterminé par le nombre de députés européens que comptera chaque pays en 2014. Chaque établissement a désigné jusqu’à cinq élèves pour disputer le concours; si un pays dépasse son quota (voir ci-dessous), la Commission effectue une sélection aléatoire. Les quotas par pays sont les suivants:

    Autriche19
    Allemagne96
    Belgique  22
    Bulgarie18
    Chypre6
    Danemark13
    Espagne54
    Estonie6
    Finlande13
    France74
    Grèce22
    Hongrie22
    Irlande12
    Italie73
    Lettonie9
    Lituanie12
    Luxembourg6
    Malte6
    Pays-Bas26
    Pologne51
    Portugal22
    République tchèque22
    Roumanie33
    Royaume-Uni73
    Slovaquie13
    Slovénie8
    Suède20
    Total751

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page