Chemin de navigation


Élections européennes 2014
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Touteleurope.eu
Soirée littéraire irlandaise
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Rencontre avec Kevin Barry, l'auteur du roman City of Bohane et lauréat du Prix de littérature de l'Union européenne

Le mardi 21 mai 2013 à 18.30 à la Maison de l'Europe de Paris,
35-37, rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris, M° Saint-Paul

Inscription obligatoire : mikael.meunier@ec.europa.eu ou europe1@paris-europe.eu

Le Cercle de réflexion de la Représentation et l'antenne de Paris de la direction générale de la traduction (DGT) de la Commission européenne organisent l'événement en partenariat avec la Maison de l'Europe de Paris et en coopération avec le Centre culturel irlandais de Paris et le Prix de littérature de l'UE.

    L'auteur

    Kevin Barry est l'auteur des recueils de nouvelles Dark lies the island (2012) et There are little kingdoms (2007).  City of Bohane, son premier roman, a été acclamé suite à sa parution en 2011. Il a reçu le Prix de littérature de l'UE et a été présélectionné pour le prestigieux International Impac Dublin Literary Award 2013, dont le prix, d'un montant de 100 000 euros, en fait la plus grosse somme à gagner pour une œuvre de fiction. Le roman sortira en français chez Actes Sud vers la fin de l'année 2013 dans la traduction d'Antoine Monvoisin.
    L’auteur s’est vu décerner d'autres prix, tels que le prix Rooney de littérature irlandaise pour son recueil de nouvelles There are little kingdoms. Les nouvelles de Kevin Barry ont été publiées dans le magazine New Yorker, le Granta Book of the Irish Short Story, ou encore dans Best European Fiction 2011, ainsi que dans de nombreuses autres revues et anthologies à l’étranger. Il écrit également des pièces de théâtre, des romans graphiques et des essais.

    City of Bohane

    Projetons-nous quarante ans en avant. La ville de Bohane, située sur la côte ouest de l’Irlande, et autrefois de bonne réputation, est désormais à genoux, gangrenée par le vice et divisée par les guerres tribales. On y trouve encore des quartiers chics, mais c’est dans les bidonvilles et les rues écartées de Smoketown, dans les tours de Northside Rises and dans les tourbières de Big Nothin’ que bat vraiment le cœur de la cité.

    Pendant des années, la ville a été dans les mains de Logan Hartnett, le parrain chic du gang  Hartnett Fancy. Mais il y a des problèmes dans l’air. On raconte que sa Némésis est de retour en ville; ses fidèles bras droits deviennent ambitieux, et sa dame veut qu’il lâche tout et rentre dans le droit chemin. Et il y a sa mère…

    City Of Bohane est un roman visionnaire qui mêle diverses influences, le cinéma, le roman graphique, les Trojan beats, les rythmes calypsos, les mythes et légendes celtes, le fado, les sagas, et le fantastique héritage de la littérature irlandaise. Un travail envoûtant d’imagination et d’innovation linguistique de haute voltige, nouveau et superbe. (Tiré de la quatrième de couverture du roman).

    Le Prix de littérature de l'Union européenne

    Le Prix de littérature de l'UE est ouvert aux 37 pays qui participent au programme Culture de l’Union européenne (les 27 États membres de l’Union, l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l’Islande, le Liechtenstein, l’Ancienne République yougoslave de Macédoine, le Monténégro, la Norvège, la Serbie et la Turquie). Chaque année, dans un tiers de ces pays, des jurys nationaux sélectionnent chacun un lauréat, l’objectif étant que tous les pays associés au programme soient représentés en trois ans. Depuis la création du prix, en 2009, le programme Culture de l’Union européenne a accordé à 32 des lauréats un financement pour la traduction de leurs œuvres dans différentes langues. Plus de 100 traductions au total pour 19 langues ont bénéficié à ce jour d’une telle aide. Les lauréats peuvent également compter sur un supplément de notoriété aux foires du livre de Francfort et de Londres, ainsi qu’au Festival Passa Porta de Bruxelles. Le prix est organisé par la Commission européenne, la Fédération des libraires européens, la Fédération des associations européennes d’écrivains et la Fédération des éditeurs européens. Les lauréats reçoivent 5 000 euros et ont accès en priorité aux financements du programme Culture de l’Union européenne pour la traduction de leur œuvre.
    Cette année ce sont la Belgique, la Bosnie, le Chypre, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, l'Allemagne, le Luxembourg, la Roumanie, la Slovénie, l'Espagne et la Macédoine qui participent au Prix. Les lauréats seront annoncés le 26 septembre prochain au principal festival littéraire de Scandinavie, la Foire du livre de Göteborg (le plus important salon du livre en Europe après la Foire du livre de Francfort). La remise des prix aura lieu fin novembre à Bruxelles.

    La traduction littéraire et l'édition : soutien de la Commission européenne

    Chaque année, la Commission européenne investit 3 millions d’euros dans la traduction littéraire et consacre plus de 2,4 millions d’euros à des projets coopératifs ayant trait au secteur de l’édition. Ce dernier contribue à hauteur de 23 milliards d’euros au PIB européen et emploie 135 000 personnes à temps plein. Au rang des exportations de biens culturels de l’Union européenne, le livre se place en deuxième position, après les œuvres d’art et les antiquités.

    L’édition occupe une place importante dans les secteurs culturel et créatif, qui représentent jusqu’à 4,5 % du PIB de l’Union européenne et près de 8,5 millions d’emplois. S’ils ont relativement bien résisté à la crise, ces domaines d’activité sont également confrontés à des problèmes considérables en raison du passage au numérique, de la mondialisation et de la fragmentation culturelle et linguistique des marchés.

     

     

    Liens



    Dernière mise à jour : 13/05/2013  |Haut de la page