Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
l'Europe s'engage en France
Les commissaires européens
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
L'Union européenne s'engage à débloquer 422 millions d'euros pour aider Haïti
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Après une aide d'urgence de 30 millions de la Commission européenne, les ministres des 27 ont décidé de consacrer plus de 420 millions d'euros dont 229 pour l'aide humanitaire et la réhabilitation immédiate après le séisme.

    La cathédrale de Port-au-Prince touchée par les secousses sismiques © UE

    Dans les jours suivant le tremblement de terre qui a touché Haïti, le 12 janvier dernier, l'Union européenne avait réagi en débloquant 30 millions d'euros pour les opérations d'aide urgente.19 millions d'euros d'aide humanitaire se sont ajoutés aux 3 millions de l'aide d'urgence et aux 8 millions réaffectés de l'aide humanitaire existant pour Haïti. Ces 30 millions d'euros sont acheminés grâces aux partenaires opérationnels : les agences des Nations Unies, la Croix Rouge et les Organisations non gouvernementales. De leur côté, les Etats membres ont annoncé un financement humanitaire de 92 millions d'euros. Au total, ce sont donc 122 millions d'euros qui ont été débloqués, à l'échelle européenne pour l'aide d'urgence. 107 millions sont consacrés à la réhabilitation immédiate après le séisme.

    Les pays de l'UE ont réagi promptement en activant le mécanisme de protection civile, qui permet à la Commission de coordonner l'aide fournie par chaque pays. Des équipes européennes de sauveteurs ont été déployées sur place. Des équipements de première nécessité — systèmes de purification d'eau, hôpitaux de campagne, tentes, etc. — ont également été acheminés. A ce titre, la Commission européenne a fourni plus de 1,5 millions d'euros. Une force de gendarmerie de 300 effectifs a été annoncée lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères des 27. Au cours de cette réunion, les ministres ont également convenu de créer une cellule de coordination pour échanger les informations sur les moyens civils et militaires qu'apportent les Etats membres. Cette mission, baptisée EUCO-Haïti sera basée à Bruxelles et en Haïti.

    Plus de 300 millions ont été annoncés afin de participer à la reconstruction immédiate et à long-terme du pays : plus de 100 millions pour l'aide non humanitaire et 200 millions pour la reconstruction à long-terme.

    «Nous devons montrer, comme nous l'avons déjà fait, que nous sommes véritablement une “communauté mondiale” à même de mobiliser les ressources qui permettront de sauver des vies et de reconstruire un avenir», a déclaré Catherine Ashton, haute représentante de l'Union pour les Affaires étrangères. Elle a également annoncé que l'Union tenterait de définir un plan à court, moyen et long terme pour aider les autorités haïtiennes à reconstruire leur pays. Une mission de reconnaissance sera envoyée pour l'élaboration de ce plan.

    Le Commissaire au Développement et à l'Aide Humanitaire, Karel de Gucht, s'est rendu à Port-au-Prince la semaine dernière. Il a rencontré les autorités haïtiennes, les représentants des Nations-Unies, ceux des principaux pourvoyeurs d'aide sur le terrain, afin de discuter de la coordination de l'aide internationale.

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page