Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
l'Europe s'engage en France
Les commissaires européens
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Relancer l'économie européenne par des projets "verts"
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Plus d'un milliard et demi d'euros, c'est la somme que la Commission européenne vient d'accorder à quinze projets de capture et de stockage du carbone et d'éolienne en mer.

    Relancer l'économie européenne par des projets "verts"

    Renforcer la sécurité des approvisionnements énergétiques, réduire les émissions de carbone et relancer la croissance, c'est la triple ambition qui a motivé cette décision.

    Venus de toute l'Europe, 29 projets pour l'éolien en mer et 12 pour la capture et le stockage du carbone ont été proposé à la Commission. Après avoir vérifié leur éligibilité, elle a sélectionné 9 pour l'éolien et 6 pour le stockage de carbone. L'un des projets développé dans la mer du Nord concernera en partie la France. Le financement de ces projets est rendu possible par l'enveloppe de près de quatre milliards d'euros décidée en mai 2009 dans le cadre du "Programme énergétique européen pour la relance".

    Les quinze projets sélectionnés seront les premiers à bénéficier de ce soutien financier destiné à des projets énergétiques soutenant la relance économique. Deux technologies ont été privilégiées : la capture et le stockage du carbone et les projets d'éoliennes en mer. En promouvant la technologie de capture et de stockage du carbone, la Commission prend acte de l'importance que conservent les énergies fossiles et de la nécessité de passer à un système sobre en carbone. Les projets d'éoliennes en mer, visent pour leur part à favoriser le développement et consolider l'assise d'un secteur européen de l'éolien en mer qui soit concurrentiel, et à créer de nombreux emplois verts.

    Des projets d'infrastructures de gaz et d'électricité seront également financés, à l'issue d'une procédure de sélection. Ces projets doivent aider l'Union européenne a atteindre les objectifs contraignants qu'elle s'est fixés en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d'utilisation d'énergies renouvelables d'ici à 2020 et au-delà. L'ensemble des accords seront signés en février 2010.

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page