Chemin de navigation


Élections européennes 2014
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Touteleurope.eu
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Romain Seignovert : Portrait d'un jeune Européen
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

"C'est justement cette créativité culturelle qui constitue l’esprit européen"

    Romain Seignovert : Portrait d'un jeune Européen

    Ardéchois, Romain Seignovert (né en 1987) est diplômé en sciences politiques. Il a effectué plusieurs séjours d'études et de travail dans les pays voisins, tels que l'Espagne, l'Allemagne et la Belgique.

    Convaincu que l'Union européenne est bien plus que les négociations budgétaires et le marché commun, il consacre une partie de son temps libre à explorer cet espace riche et diversifié qu'est l'Europe de la culture.

    En mai 2012 Romain crée EuropeIsNotDead, un site multimédia qui propose un voyage ludico-pédagogique au cœur de cette Europe de la culture qui se dévoile au visiteur à travers ses comptines, ses berceuses, ses films, ses groupes de musique ou ses histoires drôles. L'approche est participative et vise à créer un véritable espace européen d'échanges de nos référents culturels.

    Le site est vite remarqué par un éditeur qui propose à Romain d'écrire un livre sur les histoires drôles de Toto, telles que connues dans chaque pays de l'Europe. Oui, car Toto existe aussi en dehors de l'hexagone: Pierino en Italie, Fritzschen en Allemagne, Little Johnny au Royaume-Uni, Pikku Kalle en Finlande, chaque pays possède son propre Toto avec son histoire propre et ses spécificités culturelles nationales.

    Ainsi, en juin 2013 la maison d'édition J'ai Lu, publie Les meilleures blagues de Toto à travers l'Europe de Romain Seignovert.

    « En France, les blagues de Toto sont surtout sur la vie d’un cancre à l’école de la III e République. Dans d’autres pays, on a de l’humour noir, ou encore des blagues à connotation sexuelle ou politique », indique le jeune auteur. Et d’ajouter : « Ce qui est intéressant c’est que par exemple dans des pays de l’Est, le personnage de Toto est né pour combattre le communisme ou lutter contre la censure. Chaque Toto à sa manière de rire de son pays ».

    Ainsi, en Roumanie, le petit Bula serait apparu sous le régime communiste, pour critiquer par la voix d’un enfant les méfaits d’un système non démocratique. En Finlande, Pikku Kalle aurait apporté un brin de satire à la société finlandaise dans les années 1970, au moment où le pays connaissait l’ivresse d’une croissance économique sans précédent. Tous ses personnages sont venus peupler la grande cour de récréation européenne, au plus grand plaisir des enfants comme de leurs parents.
    (extrait de la présentation de l'éditeur)

    Après le livre, c'est la station de radio France Inter qui invite Romain à partager sa vision du projet européen avec  ses concitoyens dans une émission intitulée « Tous des Européens ». La première émission en direct de la Place Flagey de Bruxelles fut la première étape d'un tour des capitales européennes que France Inter a entamé à quelques mois des élections européennes. Romain y tient une chronique « made in Europe » qui reprend les meilleurs billets du site EuropeisnotDead.

    Liens



    Dernière mise à jour : 13/11/2013  |Haut de la page