Chemin de navigation


Élections européennes 2014
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Touteleurope.eu
Sixième édition de la "nuit des chercheurs européens"
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Dans la nuit du 24 au 25 septembre, plus de 200 manifestations sont organisées simultanément dans toute l'Union européenne.

    Sixième édition de la "nuit des chercheurs européens"

    Impulsée par la Commission européenne en 2005, la nuit des chercheurs européens connaît depuis un succès toujours croissant. Plus de 500 000 personnes sont attendues cette année à l'occasion de la sixième "nuit des chercheurs européens" afin de promouvoir des carrières dans les domaines des sciences et de la recherche en Europe.

    Diverses, les manifestations vont de la projection en discothèque d'un écosystème virtuel à la reproduction en laboratoire de décharges de foudre en passant par l’exploration des faits et fictions scientifiques qui inspirent les théories sur la téléportation et l’invisibilité. Plus de 600 musées, campus universitaires et laboratoires ouvriront leurs portes, et les visiteurs pourront manipuler des équipements de recherche ultramodernes, de rencontrer des chercheurs et d’assister à des expériences fascinantes qui rendent les sciences vivantes.

    En France, des manifestations sont organisées dans la plupart des grandes villes. Le musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon sera ainsi le théâtre d’un spectacle futuriste, tandis que l'Observatoire de Paris ouvrira ses portes au public pour proposer de nombreuses animations autour du concept de la lumière. De nombreuses activités sont prévues à Bordeaux, Strasbourg, Angers, Drancy, Besançon, Dijon, Nîmes, Toulouse, Brest, etc.

    Selon la Commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Androulla Vassiliou , «La Nuit des chercheurs européens met en vitrine le travail de centaines de brillants scientifiques engagés dans la recherche et l’innovation en Europe. Il est essentiel, pour l’avenir de la compétitivité de l’Union européenne dans une économie mondialisée et pour créer la croissance durable dont l’Europe a un besoin urgent, de soutenir la recherche et d’intéresser davantage les jeunes européens à s’orienter vers une carrière scientifique.» La Commissaire européenne à la recherche, à l’innovation et à la science, Máire Geoghegan-Quinn, ajoute: «Des manifestations comme celle-ci sont le moyen de montrer aux gens – bien mieux que les discours politiques – que la science compte et qu’elle change notre quotidien, ou encore qu’on peut faire de la science en s’amusant.»

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page