Chemin de navigation


Élections européennes 2014
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Touteleurope.eu
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Écouter de la musique sans devenir sourd
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Le niveau sonore des iPod et autres baladeurs numériques va être limité pour prévenir les risques de troubles auditifs.

    Un baladeur et ses écouteurs sur un sac à main © CE

    Le niveau de volume des iPod, téléphones portables et autres baladeurs numériques vendus dans l'Union européenne devra bientôt être limité par défaut. Cette limitation doit dissuader les utilisateurs de ces appareils d'écouter de la musique à un niveau dangereux pour leur santé.

    La Commission européenne va revoir les normes de sécurité relatives aux baladeurs numériques afin de tenir compte de l'avis du Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux (CSRSEN), selon lequel une exposition prolongée à des niveaux sonores élevés peut provoquer des lésions auditives irréversibles.

    C'est la popularité croissante des baladeurs numériques et des téléphones portables permettant d'écouter de la musique, en particulier chez les jeunes, qui a incité la Commission à solliciter l'avis du CSRSEN sur la question.

    En effet, les ventes de ce type d'appareils montent en flèche depuis plusieurs années. On estime qu'entre 50 et 100 millions de personnes les utilisent quotidiennement dans l'Union européenne et que de 5 à 10 % d'entre elles risquent de souffrir un jour de problèmes d'audition.

    Mais quand un niveau sonore peut-il être qualifié d'excessif? La réponse dépend de la durée de l'exposition.

    Les baladeurs posent deux grands problèmes. Le premier est qu'ils sont souvent utilisés dans des lieux bruyants (transports en commun, par exemple), donc à un niveau de volume élevé. Certains appareils sont même pourvus d'un dispositif d'augmentation automatique du volume.

    Le second problème est la durée d'utilisation. En effet, une exposition de longue durée à un faible volume sonore peut être plus nuisible qu'une exposition de courte durée à un niveau sonore élevé.

    Le volume maximum de la plupart des baladeurs numériques varie de 60 dBA à 120 dBA (décibels pondérés A). Selon les scientifiques, les risques de pertes auditives sont très faibles en dessous de 80 dBA, soit un niveau sonore comparable à celui généré par une personne qui crie ou par le trafic dans une rue proche. Même à 80 dBA, vous pouvez encore écouter jusqu'à 40 heures de musique par semaine sans courir de risque. Par contre, si vous haussez un peu le volume, vous augmentez considérablement les risques. Aussi est-il recommandé de ne pas écouter plus de cinq heures de musique par semaine à 89 dBA.

    Outre la limitation du volume sonore par défaut, les baladeurs devront prévenir les utilisateurs des risques qu'ils prennent en dépassant la limite prévue. Cette mise en garde pourra se faire au moyen d'un étiquetage spécifique ou d'un avertissement affiché sur l'écran de l'appareil, les modalités techniques étant laissées à l'appréciation des fabricants (qui ne sont actuellement tenus que d'inclure un avertissement dans le mode d'emploi de leurs produits).

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page