Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
l'Europe s'engage en France
Les commissaires européens
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
45 000 microcrédits aux chômeurs et aux petites entreprises
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

L'UE lance un nouvel instrument de microcrédit afin d'aider les microentreprises et les chômeurs souhaitant créer ou développer leur propre entreprise.

    45 000 microcrédits aux chômeurs et aux petites entreprises

    Avec ce nouvel outil de microcrédit, il s'agit d'accorder des prêts d'un montant maximum de 25 000€ à des microentreprises (entreprises employant moins de 10 personnes) ou des chômeurs qui souhaitent créer ou développer leur propre petite entreprise et ne peuvent obtenir de prêts bancaires.

    Des milliers d'entrepreneurs pourront ainsi bénéficier d'un prêt ainsi que d'une aide personnalisée. Le fonds de microcrédits dispose de 100 millions d'euros et pourra accorder jusqu'à 45 000 prêts sur une période de huit ans.

    Un levier pour d'autres financements

    L’instrument de microfinancement est une bonne illustration des nouveaux modes de financement prônés par la stratégie «Europe 2020» puisqu’il emploie des fonds européens pour mobiliser d’autres financements.

    Les entrepreneurs ayant reçu un microcrédit pourront de plus bénéficier de parrainages, de formations, d’une aide personnalisée et d’une aide pour l’établissement de leur plan d’affaires, en coopération étroite avec le Fonds social européen actuel.

    L'idée est d'utiliser le financement européen comme levier pour mobiliser d'autres fonds. Ainsi, avec la participation d'autres institutions financières internationales comme la Banque européenne d'investissement, il pourrait totaliser jusqu'à 500 millions d'euros.

    Une des réponses de l'Union européenne à la crise

    La crise financière a entraîné une grave diminution du crédit : les banques ont arrêté de prêter aux particuliers ou ont rendu leurs prêts plus difficiles à obtenir. Ce nouvel instrument vise donc à faciliter l'accès à des fonds nécessaires pour la création d'une entreprise.

    L’instrument de microfinancement donne une chance à ceux qui subissent les effets de la crise et va permettre de créer de nouveaux emplois. Il augmentera l’offre de microcrédits, rendra ceux-ci plus accessibles et fera ainsi sortir du chômage des populations vulnérables. Il stimulera aussi l’esprit d’entreprise et l’économie sociale en Europe

     

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page