Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Adaptation au changement climatique: vers un cadre d'action européen
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

La Commission européenne a adopté, le 1er avril, une communication proposant l'idée d'un cadre d'action européen dans le domaine de l'adaptation au changement climatique.

    Adaptation au changement climatique: vers un cadre d'action européen

    QUEL EST L’ENJEU?

    • Au cours des cinquante prochaines années, le changement climatique aura probablement des incidences considérables sur des secteurs importants de l'économie, notamment l'agriculture, l'énergie, les transports, le tourisme et la santé. Il accélérera la dégradation des écosystèmes et l'appauvrissement de la biodiversité. Ses effets toucheront les ménages et les entreprises, et plus particulièrement certaines catégories de population, notamment les personnes âgées, les handicapés et les ménages à faible revenu. Les conséquences différeront d'une région à l'autre: les régions côtières et montagneuses, ainsi que les plaines inondables, sont particulièrement exposées.

    • Face au changement climatique, deux voies doivent être suivies: l'atténuation, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, et l'adaptation, qui consiste à faire face aux conséquences inévitables.

    QUE FAIT L’EUROPE RESOUDRE CE PROBLEME?

    La Commission européenne a publié une communication portant sur la façon dont l'Europe peut améliorer sa préparation au changement climatique. Ce document établit un cadre d'action fondé sur les principes suivants:

    • renforcer les connaissances sur les risques et les conséquences du changement climatique;

    • prendre en considération les effets du changement climatique dans les principales politiques européennes;

    • combiner plusieurs mesures afin d'obtenir un résultat optimal (des mécanismes de financement novateurs, éventuellement fondés sur le marché, pourraient être nécessaires en vue de faciliter cette adaptation);

    • soutenir des initiatives internationales plus vastes en matière d'adaptation;

    • œuvrer en partenariat avec les pouvoirs publics nationaux, régionaux et locaux.

     

    QU'EST-CE QUI VA CHANGER EXACTEMENT?

    • Les connaissances relatives aux conséquences du changement climatique seront étoffées et l'accès à ces données sera amélioré afin de faciliter la prise de décisions.

    • Un centre d'échange d'informations sera mis en place (d'ici 2011) afin de faciliter l'accès à une grande variété de sources d'informations sur les incidences du changement climatique, les régions exposées et les bonnes pratiques.

    • L'adaptation au changement climatique sera prise en considération dans les principales politiques de l'Union européenne.

     

    QUELS SONT LES AVANTAGES DE CES PROPOSITIONS?

    • Le choix d'une approche intégrée au niveau européen est un gage d'efficacité et améliore la coopération transfrontalière.

    • Plusieurs des stratégies et actions élaborées pourraient être mises en commun avec des pays en développement et des pays tiers.

     

    POURQUOI L’UNION EUROPEENNE DOIT-ELLE INTERVENIR?

    La plupart des initiatives seront prises au niveau national, mais le choix d'une approche commune à l'échelon de l'Union européenne peut accroître l'efficacité des efforts nationaux, en ce qui concerne plus particulièrement:

    1) les secteurs étroitement intégrés au niveau européen (agriculture, pêche, eau, protection de la biodiversité, transports, énergie, etc.);

    2) les questions transfrontalières, telles que la gestion des bassins fluviaux ou de la biodiversité;

    3) les régions défavorisées et les régions les plus touchées par le changement climatique.

    QUELLES SONT LES PROCHAINES ETAPES?

    Une fois cette communication adoptée par la Commission (en avril 2009), les propositions qu'elle contient seront mises en œuvre en étroite coopération avec les États membres de l'Union européenne.



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page