Chemin de navigation


Élections européennes 2014
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Touteleurope.eu
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Lutter contre le sida : une priorité européenne
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Lors de la journée mondiale contre le sida 2009, la Commission européenne a réitéré son engagement dans la lutte contre cette maladie. Membre fondateur du Fond mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la Commission a investi plus d'un milliard d'euros.

    Lutter contre le sida : une priorité européenne

    Une action européenne

    Depuis la fin des années 80, l'épidémie de VIH/sida constitue une préoccupation majeure pour l'UE, qui lui accorde une priorité élevée. L'action de l'UE porte sur les points suivants:

    • renforcer la prévention et l'information;
    • améliorer la surveillance;
    • mettre en place des réseaux reliant les principaux acteurs intervenant dans la lutte contre le VIH/sida;
    • encourager la diffusion des bonnes pratiques.

    L'UE a mis en place à l'intention des États membres et des pays voisins un nombre important d'organismes afin d'échanger des informations et de coordonner les activités. Elle s'engage également dans les pays en développement et dans le monde en apportant un large soutien au Fonds mondial de lutte contre le sida et à d'autres organismes.

    Face à l'augmentation, ces dernières années, des nouveaux cas d'infections au VIH dans de nombreux États membres de l'UE et dans les pays de l'Est voisins, la Commission souhaite encore renforcer les mesures et actions existantes afin d'infléchir durablement l'épidémie de VIH/sida.

    Une action mondiale

     En 2008, 2 millions de personnes sont décédées des suites du sida. Durant cette même année, le nombre de personnes vivant avec le VIH dans le monde n'a cessé d'augmenter atteignant au total 33,4 millions. L'Afrique subsaharienne est la région la plus fortement touchée, car elle représente 71 % de l'ensemble des nouveaux cas d'infection par le VIH, en 2008. Face à cette réalité, l'Union européenne poursuit son engagement pour lutter contre cette maladie au niveau mondial. Elle est le premier bailleur de fond au monde et a contribué, collectivement, à l'augmentation notable du financement international consacré au sida au cours de ces dernières années. Les Etats membres et la Commission européenne ont notamment mis au point un programme d'action commun et ont décidé d'appeler à des efforts plus soutenus et concertés pour 2007-2011.

    Lutter contre le sida implique notamment de soutenir les systèmes de soin de santé. La Commission européenne offre un appui budgétaire aux systèmes de soins de santé s'est accru de 1 million, passant de 1,4 million pour 2002-2006 à 2,57 millions pour 2007-2011. Il s'agit d'un financement prévisible et à long terme, ce qui est très bénéfique pour les systèmes de soins de santé. La Commission a également adopté une communication en 2009 mettant l'accent sur la promotion de la prévention ainsi que sur la mise en œuvre de mesures ciblant plus particulièrement les groupes à risques et les zones géographiques les plus touchées par le VIH.

    Les chiffres récents laissent apparaître une lueur d'espoir : les nouveaux cas d'infection par le VIH ont diminué de 17 % au cours des huit dernières années, essentiellement en Afrique subsaharienne. Si cette tendance est encourageante, elle ne doit pas masquer le fait que le sida reste la principale cause de mortalité dans la région.

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page