Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
9 mai 2010 : Journée de l'Europe et 60 ans de la déclaration Schuman
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Découvrez toutes les actions de la Représentation en France de la Commission européenne à l'occasion de la Journée de l'Europe, le 9 mai 2010.

    9 mai 2010 : Journée de l'Europe et 60 ans de la déclaration Schuman

    ARCHIVE : cette page n'est plus mise à jour 

    Plus de vidéos sur :

    La chaîne Youtube

    La chaîne Dailymotion

    La page facebook

     

     

     

    Actualité

    Vous organisez un événement pour le 9 mai ? La Représentation a préparé un kit de communication à destination de tous les acteurs organisant des événements à l'occasion de la Journée de l'Europe.

     

    Exposition "Europe, là où tout a commencé..." au Quai d'Orsay les 8 et 9 mai

    Village européen sur le parvis de l'hôtel de ville de Paris du 7 au 9 mai de 11h à 18h. Venez nombreux!

    Semaine européenne du 3 au 9  : Venez découvrir l'action de l'Europe en Île-de-France!

    Toute l'actualité 9 mai et le calendrier des événements sur Touteleurope.eu  

     

    Le 9 mai, la journée de l'Europe

    Le 9 mai est la Journée de l'Europe. Elle rappelle le 9 mai 1950, jour où Robert Schuman, alors ministre français des Affaires étrangères, prononça un discours (plus connu sous le nom de "déclaration Schuman"), véritable point de départ de l'intégration européenne.

    2010 est à ce titre une année spéciale. En effet, il s'agit du 60ème anniversaire de la désormais célèbre "déclaration Schuman".

    C'est seulement en 1985 que les Etats membres ont décidé de faire du 9 mai la journée de l'Europe, sorte de "fête nationale européenne". Depuis cette date, la journée de l'Europe est devenue l'un des symboles européens, aux côtés du drapeau étoilé, de la devise "unie dans la diversité", de l'hymne (l'Ode à la joie extraite de la 9ème symphonie de Beethoven, joué sans paroles pour respecter la diversité linguistique de l'Union ) et de la monnaie unique (l'euro).

    Tous les ans, la journée de l'Europe est l'occasion de mener des activités festives et populaires rassemblant tous les citoyens et également d'organiser des moments de réflexion sur le projet européen. Ainsi, en France, les institutions européennes, nationales, les autorités locales, les associations se mobilisent pour organiser des "villages européens", des conférences, des concerts, des actions de rue, etc.

    L'objectif du 9 mai : fêter la fraternité européenne!

    La déclaration Schuman

    Le 9 mai 1950, la presse fut invitée dans le Salon de l'Horloge du ministère français des Affaires étrangères, au Quai d'Orsay à Paris, pour une communication de la plus haute importance.

    Les premières lignes de la déclaration du 9 mai 1950, rédigée conjointement par Robert Schuman, Ministre français des Affaires étrangères, et son conseiller et ami Jean Monnet, appellent la France, l'Allemagne et tout autre pays européen volontaire à mettre en commun leur production de charbon et d'acier pour jeter les premières bases concrètes d'une Fédération européenne.

    S'éloignant des utopies paneuropéennes du début de siècle, Schuman choisit pour la première fois de développer une approche éminemment pragmatique. Il déclare ainsi "L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait". C'est l'une des phrases clés du discours, qui reste encore aujourd'hui la base de la "méthode communautaire" qui a guidé l'intégration européenne.

    Le projet présenté le 9 mai prévoyait donc de créer une institution européenne supranationale chargée de gérer les matières premières qui étaient à l'époque la base de toute puissance militaire, le charbon et l'acier. Pour les pays concernés, il impliquait de renoncer à la propriété - jusque-là purement nationale - du "nerf de la guerre". Et cela alors même que ces pays venaient à peine de se déchirer dans un conflit épouvantable, laissant derrière lui d'innombrables ruines matérielles et morales, avec leur lot de haines, de rancunes et de préjugés.

    Cette haute autorité est l'ancêtre de notre Commission. Outre la France et l'Allemagne, l'Italie et les pays du Benelux se joindront à cette initiative. Du succès de ce premier projet découleront d'autres formes d'intégration. Aujourd'hui, 60 ans après, l'Union européenne comporte 27 Etats membres, et constitue la plus grande zone démocratique du monde.

    Télécharger l'intégralité de la déclaration Schuman pdf - 171 KB [171 KB]

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page