Chemin de navigation


Élections européennes 2014
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Touteleurope.eu
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Le nom de domaine «.eu» bientôt accessible dans toutes les langues de l'UE
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Désormais, les particuliers, les entreprises et les organisations établis dans l’Union européenne peuvent enregistrer des noms de domaine «.eu» en utilisant n’importe quel caractère des 23 langues officielles de l’Union.

    .eu

    La Commission européenne a adopté aujourd'hui de nouvelles règles communautaires afin de permettre aux internautes et aux entreprises d'enregistrer des noms de domaine .eu en utilisant les caractères des 23 langues officielles de l'Union européenne, dont désormais ceux cyrilliques et grecs. Ainsi, dans le courant de l'année, les Bulgares, les Grecs et les Chypriotes pourront utiliser leur alphabet pour enregistrer un nom de domaine .eu. Les caractères spéciaux utilisés dans d'autres langues pourront également être utilisés. Jusqu'à présent, les Tchèques ne pouvaient utiliser que 27 des 42 caractères que compte leur langue, tandis que les Lituaniens ne pouvaient en utiliser que 23 sur 32. Un nouveau rapport de la Commission sur le domaine de premier niveau européen, rendu public aujourd'hui, indique que le nombre d'enregistrements de noms de domaine .eu (environ 3 millions actuellement) a augmenté de 11 % en 2007 ainsi qu'en 2008.

    La Commission a décidé que le nom de domaine européen de premier niveau «.eu» devrait permettre l’utilisation des caractères de toutes les langues officielles de l’Union européenne. Il est désormais possible d’utiliser des caractères tels que «à», «a», «ä», «ψ» ou «?» pour enregistrer son nom de domaine «.eu». Les particuliers, les entreprises et les organisations établis dans l’Union européenne peuvent enregistrer des noms de domaine avec des caractères non latins, ce qui est indispensable pour des langues comme le grec ou le bulgare. De même, les internautes de langues espagnole ou basque peuvent enregistrer des noms comportant le caractère «ñ», tandis que les internautes de langues française, portugaise ou catalane peuvent utiliser le caractère «ç».

    Le multilinguisme constitue un aspect essentiel du nom de domaine «.eu» depuis les premiers enregistrements en 2006. Le cadre juridique prévoit, par exemple, la possibilité d’enregistrer les noms de domaine «.eu» et de communiquer toute décision concernant un enregistrement dans toutes les langues officielles de l’Union. Il prévoit également l’enregistrement de noms de domaine dans tous les caractères alphabétiques de ces langues.

    Prochaines étapes

    À partir d’aujourd’hui, les noms de domaine internationalisés seront autorisés dans le domaine de premier niveau «.eu». Par exemple, dans europa.eu, «.eu» est le domaine de premier niveau et «europa» est le nom enregistré dans ce domaine.

    La Commission souhaite également introduire, dès que possible, des variantes de noms de domaine internationalisés pour le domaine de premier niveau «.eu» (par exemple, «eu» transcrit en caractères grecs ou cyrilliques). Le commissaire Reding a informé le directeur général de l’ ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), Rod Beckstrom, des projets de la Commission lors du Forum sur la gouvernance de l’internet en novembre ( IP/09/1717 ). Lorsque l’ICANN aura approuvé les noms de domaine internationaux de premier niveau pour «.eu», les demandeurs de l’Union européenne pourront enregistrer une adresse internet complète dans leur alphabet (par exemple, «europa» et «.eu»).

    .eu au quatrième rang mondial

    Les nouvelles règles devraient accroître l'attractivité du nom de domaine de premier niveau européen. L'internaute désireux d'enregistrer un nom de domaine .eu doit résider dans l'un des 27 États membres de l'Union européenne.

    Selon les derniers chiffres publiés aujourd'hui par la Commission européenne, le nom de domaine .eu connaît un succès croissa nt depuis sa création il y a trois ans. Le nombre d'enregistrements a augmenté de 11 % en 2007, et en 2008 aussi, grâce notamment à une diminution du coût d'enregistrement, qui est passé de 10 € à 5 € en 2007 puis à 4 € en 2008. Les noms de domaine .eu se répandent particulièrement vite en Europe orientale: entre 2006 et 2008, leur nombre a bondi de 149 % en Pologne et de 142 % en Lituanie.

    Le nom de domaine .eu est aujourd'hui le quatrième domaine national de premier niveau en Europe, après .de (Allemagne), .uk (Royaume-Uni) et .nl (Pays-Bas). Il se classe au neuvième rang mondial des noms de domaine les plus utilisés.

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page