Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
l'Europe s'engage en France
Les commissaires européens
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
10 ans de réforme de l’enseignement supérieur – Conférence ministérielle du processus de Bologne
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Les 11 et 12 mars les ministres chargés de l’enseignement supérieur de 46 pays européens feront le bilan des acquis de la première décennie du processus de Bologne (1999-2010) et inaugureront l’espace européen de l’enseignement supérieur.

    10 ans de réforme de l’enseignement supérieur – Conférence ministérielle du processus de Bologne

    Le processus de Bologne consiste à créer l'espace européen de l'enseignement supérieur et il est basé sur la coopération entre ministères, institutions de l'enseignement supérieur, étudiants et personnel de 46 pays européens, avec la participation d'organisations internationales.

    À Budapest et à Vienne, plusieurs rapports sur l’état d’avancement de la réforme seront présentés aux ministres, dont le nouveau rapport d’Eurydice «Focus on Higher Education in Europe 2010», qui donne une description complète, pays par pays, des changements introduits dans le paysage universitaire européen au cours de ces dix dernières années par le processus de Bologne.

    Les rapports montrent que des progrès satisfaisants, quoiqu’inégaux, ont été réalisés dans la mise en place des réformes de Bologne et indiquent les domaines sur lesquels devront porter les efforts de réforme ces prochaines années.

    Les principales réformes du processus de Bologne sont axées sur la structure d’études en trois cycles (licence, master, doctorat), la garantie de la qualité dans l’enseignement supérieur ainsi que la reconnaissance des diplômes et des périodes d’études.

    La Commission soutient pleinement ce processus intergouvernemental dans la mesure où il peut contribuer à développer les compétences et la capacité d’innovation de la main-d’œuvre européenne, démarche tout à fait essentielle dans une conjoncture de crise et d’évolution des marchés du travail.

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page