Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
l'Europe s'engage en France
Les commissaires européens
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
L'année européenne du vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

L'année européenne 2012 est celle du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle. Les institutions européennes souhaitent que des thèmes tels que la solidarité entre les générations et la lutte contre les discriminations liées à l'âge soient mis en avant dans les 27 Etats Membres.

Pourquoi une année dédiée à ces thèmes ?

L'Union européenne est confrontée à un vieillissement significatif de sa population et comptera seulement deux personnes en âge de travailler (15-64 ans) pour chaque citoyen de plus de 65 ans d'ici 2060. Dès 2012, la population européenne en âge de travailler va décroître tandis que le nombre de plus de 60 ans va augmenter. Cette évolution démographique se traduit par l'existence de défis à relever ainsi que de chances à saisir.

 
Les objectifs sont nombreux et concernent la sensibilisation et le changement des mentalités en instaurant une culture du vieillissement actif en Europe. De même, il faut inciter les travailleurs âgés à rester sur le marché de l'emploi plus longtemps en améliorant leurs conditions de travail et les adaptant à leur condition de santé. Il s'agit aussi de lutter contre la pauvreté et prévenir la marginalisation des séniors.

 Le lancement de cette année a eu lieu le 28 février 2012 au Ministère du travail, de l'emploi et de la santé. Il s'agit de sensibiliser et d'inviter tous les acteurs en France à s’engager sur ces sujets. La chef de la Représentation de la Commission européenne à Paris, Madame Anne Houtman, ainsi que le Directeur du bureau d'information en France du Parlement européen, Monsieur Alain Barrau, ont ouvert la cérémonie aux côtés de Madame Marie-Anne Montchamp, Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale. Madame Marie-Anne Montchamp a souligné que le taux d'emploi des seniors de 55 à 59 ans a augmenté en France de 55,3% à 60,6% entre 2007 et 2010, ce qui le rapproche de la moyenne européenne autour de 63%. De même, la nécessité de promouvoir des politiques de prévention pour permettre aux personnes âgées d'être le plus autonomes possibles a été traitée. Madame Claude Greff, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, et Madame Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé, ont clôturé cette journée avec Madame Paola Testori Coggi, Directrice Générale « Santé et Consommateur » de la Commission européenne et de Madame Françoise Grossetête, Député européen.

Paola Testori Coggi, Directrice Générale « Santé et Consommateur » de la Commission européenne 
Paola Testori Coggi
Directrice Générale
« Santé et Consommateur »
de la Commission européenne

Vincent Chriqui, Directeur Général du Centre d'analyse stratégique 

Vincent Chriqui,
Directeur Général
du Centre d'analyse stratégique

Crédits photos : © DAEI/DICOM/Laurent Chamussy/SIPA PRESS

Liens



Dernière mise à jour : 25/09/2012  |Haut de la page