Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
l'Europe s'engage en France
Les commissaires européens
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Consommer moins d'énergie en Europe
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

En proposant des mesures favorisant les économies d'énergie, l'Union européenne espère réduire sa consommation énergétique de 20 % d'ici 2020.

    Consommer moins d'énergie en Europe

    La stratégie de l'Union européenne en matière de changement climatique s'appuie sur trois objectifs à atteindre d'ici 2020: réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20 %, produire 20 % de l'énergie à partir de sources renouvelables et réduire la consommation énergétique de 20 %.

    L'UE est sur la bonne voie dans les deux premiers domaines; par contre, elle est à la traîne en matière d'économies d'énergie. Si rien n'est fait, elle n'arrivera qu'à mi-chemin de l'objectif fixé. Pour rattraper le temps perdu, la Commission propose des mesures contraignantes en matière d'efficacité énergétique .

    Plans d'action dans le domaine de l'énergie

    Ces propositions prévoient l'obligation pour tous les États membres d'établir des programmes d'économies d'énergie.
    Les fournisseurs de gaz et d'électricité devraient pousser leurs clients à réduire leur consommation énergétique, ce qui entraînerait une diminution annuelle des volumes vendus de l'ordre de 1,5 %. Ils pourraient par exemple aider les propriétaires à améliorer l'efficacité de leurs systèmes de chauffage, à installer des fenêtres à double vitrage et à isoler le toit de leur immeuble.
    Les États membres pourraient proposer d'autres méthodes pour parvenir aux mêmes résultats, comme des programmes de financement ou des accords conclus avec les fournisseurs.

    D'autres mesures sont également envisagées:

    • services publics: réduction de la consommation énergétique en rénovant au moins 3 % des bâtiments chaque année et introduction de critères d'efficacité énergétique dans les marchés publics;
    • consommateurs: accès gratuit et fiable à des informations sur la consommation énergétique afin de leur permettre de mieux gérer celle-ci;
    • grandes entreprises: réalisation d'audits afin de déterminer les moyens de réduire la consommation (des mesures incitatives encourageraient les PME à mener également de tels audits);
    • autorités nationales de réglementation: meilleure prise en compte de l'efficacité énergétique, notamment lors de l'approbation des tarifs.

    Les pouvoirs publics devraient également évaluer l'efficacité des nouvelles centrales électriques et encourager la récupération de la chaleur résiduelle.

    Prochaines étapes

    Les gouvernements européens doivent approuver ces mesures, qui s'inscrivent dans le cadre d'un processus à long terme visant à faire de l'Europe une économie à la fois peu polluante et compétitive.

    La Commission évaluera en 2014 les progrès réalisés, afin de s'assurer que l'Union européenne est à nouveau en bonne voie pour atteindre ses objectifs en matière de réduction de la consommation énergétique. Elle proposera si nécessaire de fixer des objectifs impératifs pour chacun des États membres.

    En savoir plus sur la lutte contre le changement climatique et l'efficacité énergétique 

    Related Information

    Homme isolant un mur © istock/blueflames

    Homme isolant un mur © istock/blueflames

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page