Chemin de navigation


Élections européennes 2014
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Touteleurope.eu
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Des qualifications adaptées aux emplois de demain
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

La nouvelle stratégie en faveur d'une formation professionnelle moderne et de qualité, prévue pour dix ans, vise à doter les travailleurs des compétences nécessaires pour trouver un emploi dans une économie en mutation rapide.

    Des étudiants avec des livres © UE

    Quelque 76 millions d'Européens en âge de travailler sont peu ou pas qualifiés, alors que de plus en plus d'emplois vacants nécessitent un certain niveau de formation. Le besoin de travailleurs qualifiés devrait augmenter ces dix prochaines années, ce qui signifie que les jeunes et les adultes ne possédant pas les compétences requises auront plus de difficultés à trouver du travail. Et s'ils en trouvent, ils gagneront probablement moins que leurs homologues plus qualifiés.

    La nouvelle stratégie en faveur de la formation professionnelle English vise à doter les travailleurs actuels et futurs du savoir-faire général et spécifique dont ils auront besoin dans une économie moderne. Elle entend améliorer la qualité de la formation et de l'enseignement professionnels, encourager la créativité et l'esprit d'entreprise et faciliter l'apprentissage à toutes les étapes du parcours universitaire et professionnel.

    Elle vise également à garantir que les personnes issues de milieux défavorisés, les personnes ayant des besoins spécifiques et les travailleurs âgés puissent accéder comme les autres à la formation professionnelle.

    La stratégie comprend un plan d'action destiné à concentrer les efforts des gouvernements nationaux et de l'UE au cours des quatre prochaines années. Il s'agira notamment:

    • de coopérer avec les entreprises afin de recenser les déficits de compétences;
    • d'accroître le nombre d'établissements d'enseignement professionnel;
    • d'élaborer des stratégies visant à encourager la formation à l'étranger;
    • de valoriser la formation professionnelle;
    • de créer une norme européenne commune en matière de formation professionnelle en appliquant la recommandation de 2009 relative à l'assurance de la qualité;
    • d'étudier les moyens de promouvoir la formation professionnelle.

    La formation professionnelle peut également contribuer à renforcer la compétitivité et la croissance économique de l'Europe. Si les travailleurs possèdent les qualifications appropriées, les entreprises peuvent plus facilement trouver le personnel dont elles ont besoin et affronter la concurrence à l'échelle internationale.

    Cette stratégie constitue la dernière révision du processus de Copenhague, un vaste dispositif destiné à développer les systèmes d'éducation et de formation professionnelles en Europe. Établi en 2002, ce processus associe 33 pays (les 27 pays membres de l'UE plus la Croatie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Turquie), les partenaires sociaux et la Commission.

    En savoir plus sur l'enseignement et la formation

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page