Chemin de navigation


Élections européennes 2014
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Touteleurope.eu
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Attirer les chercheurs de talent en Europe
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

Le Conseil européen de la recherche a financé à ce jour plus de 1 000 projets novateurs et dispose de 661 millions d'euros supplémentaires pour aider les chercheurs en début de carrière.

    La commissaire Geoghegan-Quinn, bien entourée, tenant le certificat géant célébrant la millième bourse de recherche. © EU

    Erika von Mutius, bénéficiaire de la millième bourse du CER, aux côtés de la commissaire à la recherche, Máire Geoghegan-Quinn, du directeur de l'agence exécutive du CER, Jack Metthey, et du président de l'Université Ludwig-Maximilians, Bernd Huber © Ludwig-Maximilians-Universität München

    Une voiture sans conducteur ralliant la Chine depuis l'Italie pour tester des technologies de conduite autonome en conditions extrêmes, des éruptions volcaniques recréées en laboratoire afin d'étudier l'interaction entre les cendres volcaniques et l'atmosphère ou un «robot chimique» microscopique qui délivre la bonne dose de médicaments dans des endroits précis du corps humain: tels sont quelques-uns des 1 000 projets de recherche novateurs financés à ce jour par le Conseil européen de la recherche (CER) - le premier organe paneuropéen de financement de la recherche de pointe.

    Le CER a accordé sa millième bourse à Mme Erika von Mutius, professeur en immunologie: elle travaille sur de nouveaux remèdes contre l'asthme et les allergies, qui pourraient avoir des applications très concrètes dans la vie quotidienne. Il s'agit d'un exemple typique des applications utiles issues de la recherche financée par le CER, qui privilégie la créativité.

    Créé il y a tout juste trois ans et chargé d'attirer les chercheurs de talent en Europe, le CER accorde des bourses aux meilleurs chercheurs, quels que soient leur âge, leur nationalité ou leur discipline scientifique.

    Selon Mme Geoghegan-Quinn, le CER a «réalisé d'importants progrès en très peu de temps et obtient d'excellents résultats pour la science et pour l'Europe. Il est plus que jamais essentiel d'investir dans la recherche de haut niveau si nous voulons renforcer la capacité d'innovation et la compétitivité de l'Europe face au reste du monde».

    Mais ce n'est pas tout: 661 millions d'euros supplémentaires sont dès à présent disponibles sous la forme de «subventions de démarrage». Pour en bénéficier, les chercheurs de haut niveau en début de carrière peuvent déposer leur candidature auprès du CER English depuis le 20 juillet.

    Cet appel à propositions du CER s'inscrit dans le cadre du plus gros investissement jamais réalisé par l'UE dans la recherche et l'innovation: près de 6,4 milliards d'euros seront en effet consacrés à la création d'emplois et à la «croissance intelligente».

    Ce train de mesures, annoncé le 19 juillet, couvre un large éventail de disciplines scientifiques, de domaines publics et de secteurs commerciaux. Accordées par voie d'appels à propositions et d'évaluations au cours des 14 prochains mois, les subventions devraient permettre la création de plus de 165 000 emplois.

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page