Chemin de navigation


Rencontrez l'Europe
Année Européenne des citoyens 2013
CIED
Europe 2020 : une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive
  • Instagram de la Représentation en France de la Commission européenne
Les femmes continuent de gagner moins que les hommes
Envoyer cette page par e-mailEnvoyer cette page par e-mailImprimerImprimer

La Commission renforce les mesures pour réduire l'inégalité salariale entre les hommes et les femmes.

    Commissaire Reding

    Dans l'UE, les femmes gagnent en moyenne 18 % de moins que les hommes. Cet écart de rémunération a à peine diminué au cours des quinze dernières années et il s'est même creusé dans certains pays.

    Les disparités de salaire ne pénalisent pas seulement les femmes mais entravent également l'économie, a déclaré Viviane Reding, la nouvelle commissaire chargée de la justice et des droits fondamentaux. Face à une population vieillissante, l'Union européenne a besoin des femmes pour renforcer sa main-d'œuvre.

    «En ces temps de crise, l'inégalité salariale entre les hommes et les femmes représente un coût inacceptable pour l'Europe», a déclaré Viviane Reding lors de la conférence de presse organisée en amont de la Journée internationale des femmes, le 8 mai.

    La commissaire s'est engagée à organiser des actions de sensibilisation auprès des employeurs, à promouvoir l'égalité entre les sexes sur le lieu de travail et à soutenir la création d'outils permettant de mesurer les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes. Les employeurs pourraient encourir des sanctions plus sévères, a-t'elle averti.

    M. Barroso a déclaré qu'il placerait ces questions parmi les grandes priorités de son second mandat et que l'égalité des sexes serait prise en compte dans toutes les politiques de l'UE au cours des cinq prochaines années. Il a cité cinq grands domaines d'action, parmi lesquels le marché du travail, les processus décisionnels, la violence contre les femmes et les relations extérieures. Cette «Charte des femmes» servira de base à une nouvelle stratégie qui sera mise en place au cours de l'année.

    Une nouvelle enquête Eurobaromètre pdf - 2 MB [2 MB] English (en) montre que 80 % des Européens souhaitent que des mesures urgentes soient prises pour lutter contre l'inégalité salariale entre les hommes et les femmes (celle-ci correspondant à la différence moyenne entre le revenu horaire brut dans l'ensemble des secteurs économiques). Concrètement, une femme gagne en moyenne 82 centimes d'euro pour chaque euro gagné par un homme.

    Cet écart de rémunération varie cependant fortement selon les pays et est influencé par de nombreux facteurs, comme le pourcentage d'hommes et de femmes dans certains postes de travail, la durée du temps de travail et la formule de travail retenue (temps plein ou partiel).

    Cette disparité ne traduit pas nécessairement une inégalité de revenu dans des emplois comparables. De fait, des études montrent un recul des discriminations directes dans l'UE des dernières années. L'inégalité salariale serait ainsi plutôt due à une combinaison de facteurs tels que les traditions, les stéréotypes et la difficulté à concilier travail et vie privée.

    Le nombre de femmes qui travaillent est en augmentation et près de 60 % des diplômés universitaires sont des femmes. Or, malgré cela, elles occupent moins de postes à responsabilité et sont surreprésentées dans les emplois moins bien rémunérés.

    Related Information

    Liens



    Dernière mise à jour : 14/05/2012  |Haut de la page