Représentation en France

Le Commissaire Pierre Moscovici dialogue avec les grenoblois - Grenoble (10/02)

invitation au débat (c) EC

Le 10 février, la Commission européenne et l'UPEG ont invité les habitants de Grenoble et des alentours à débattre avec le Commissaire européen Pierre Moscovici sur le thème " L’Euro, frein ou moteur pour la croissance et l’emploi ?".

Date: 
10/02/2017 - 17:00

/france/file/012c2invitation-023400x2400pxjpg-0_fr012c2_invitation-02_3400x2400px.jpg

invitation dialogue (c) EC

Vendredi 10 février, près de 250 Grenoblois dont une majorité d’étudiants se sont rassemblés dans l’auditorium de Grenoble école de management pour parler d’Europe et de sa monnaie unique avec Pierre Moscovici, Commissaire aux affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l’union douanière.

Organisé à l’initiative de la Commission européenne, l'UPEG et le CIED Grenoble, le débat avait pour thème "L’Euro, frein ou moteur pour la croissance et l’emploi ?".

Parmi les thématiques d’échange proposées, c’est la question du soutien à l’emploi et à la croissance en Europe que les participants ont décidé de placer au cœur du débat. Bien que, à l’image des Français dans leur ensemble, la plupart des participants aient affirmé leur soutien à l’Euro à l’occasion d’un vote introductif à main levée, les questions directes n’ont pas fait défaut.

« Comment un pays producteur de Porsche et un pays producteur de Feta peuvent-ils partager la même monnaie ? » s’interrogeait par exemple le premier intervenant depuis la salle. En contre-point de sa position, le Commissaire européen a plaidé pour un budget de la zone euro et souhaité faire de l’euro « un marqueur de dynamisme économique et non un marqueur de stabilité ».

Aux inquiétudes exprimées face au contexte international tendu auquel l’Europe est confrontée, Pierre Moscovici a répondu que nous étions « face à un vrai combat politique avec les USA. Montrons qui nous sommes ; soyons-unis ! ».

Après les relances sans tabous des étudiants-partenaires de l’association GEM en débat et les réactions d’internautes (#EUdialogues #Grenoble) relayées en direct par Radio Campus Grenoble, le Commissaire a enjoint les participants à défendre leurs convictions européennes : « Ne soyons pas mous de l’Europe ! », a-t-il conclu.

Le dialogue citoyen de Grenoble était organisé en collaboration avec le Comité des Régions, le Centre Information Europe Direct de Grenoble, la ville de Grenoble, l'Ecole de Management de Grenoble, l'UPEG, l'association GEM en débat  et Radio Campus Grenoble.

/france/file/debatgrenoblejpg-0_frdebat_grenoble.jpg

Débat du 12/02 à Grenoble avec Pierre Moscovici (c) EC