Pêche

INSEPARABLE - Eat, Buy and Sell Sustainable FishINSEPARABLE - Eat, Buy and Sell Sustainable FishINSEPARABLE - Eat, Buy and Sell Sustainable FishINSEPARABLE - Eat, Buy and Sell Sustainable Fish

Recherche
Recherche rapide

Réforme de la politique commune de la pêche

Réforme de la politique commune de la pêche

Une nouvelle politique commune de la pêche depuis le 1er janvier 2014

La nouvelle politique commune de la pêche (PCP), adoptée par le Conseil et le Parlement, est entrée en vigueur le 1er janvier 2014. Elle vise à ramener les stocks de poissons à des niveaux durables, à mettre fin aux pratiques de pêche génératrices de gaspillage et à créer de nouvelles possibilités de croissance et d'emploi dans les régions côtières. Pour cela, elle met l'accent sur les objectifs suivants: interdire les rejets, conférer une autonomie accrue au secteur, décentraliser la prise de décisions, accorder plus d'importance à l'aquaculture, soutenir la pêche artisanale, améliorer les connaissances scientifiques sur l'état des stocks et intervenir dans les eaux de pays non membres de l'Union européenne (UE) en vertu des accords internationaux que celle-ci a signés.

La mise en œuvre de la réforme de la politique commune de la pêche s'appuiera sur un instrument financier, le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), qui contribuera à stimuler «l'économie bleue» de l'Union européenne. Ce Fonds a fait l'objet d'un accord politique, le 25 janvier, entre le Parlement européen et le Conseil pour la période 2014-2020. Cet accord est une étape cruciale vers l'entrée en vigueur du FEAMP dans le courant de l'année, une fois que le Parlement européen aura adopté le texte, en avril 2014.

Le FEAMP aidera à reconstituer les stocks halieutiques, à réduire l'impact de la pêche sur le milieu marin et à éliminer progressivement les pratiques dommageables de rejets. Il soutiendra la pêche artisanale et locale et les jeunes pêcheurs et permettra de dynamiser l'innovation, d'aider les communautés à diversifier leur économie, de financer des projets créateurs d'emplois et d'améliorer la qualité de vie le long des côtes européennes. Enfin, le Fonds soutiendra l'aquaculture européenne, afin qu'elle puisse développer pleinement son potentiel.