Pêche

INSEPARABLE - Eat, Buy and Sell Sustainable FishINSEPARABLE - Eat, Buy and Sell Sustainable FishINSEPARABLE - Eat, Buy and Sell Sustainable FishINSEPARABLE - Eat, Buy and Sell Sustainable Fish

Recherche
Voir aussi
Actualité
Maria Damanaki, European Commissioner for Maritime Affairs and Fisheries, and Jacob Vestergaard, Fisheries Minister of the Faroe Islands, met in Athens on 29 August. The discussions were held in a friendly and constructive atmosphere and followed Commissioner Damanaki’s visit to the Faroe Islands in December last.
The European Union and Cape Verde have agreed on a new Protocol to the Fisheries Partnership Agreement between the European Union and Cape Verde. The four-year Protocol will replace the current Protocol which expires on 31 August 2014.

Pêche en dehors de l'Union européenne

Plus d'un quart des prises de la flotte européenne ne proviennent pas des eaux de l'UE. Entre 2004 et 2006, environ 8 % des captures ont été effectuées dans le cadre d'accords de pêche conclus avec des pays hors UE, et 20 % en haute mer, principalement dans des régions sous la supervision d'organisations régionales de gestion de la pêche.

L'Union européenne est une puissance maritime et constitue le plus grand marché au monde de produits de la pêche. Elle joue donc un rôle important dans un certain nombre d' organisations internationales, où elle contribue à améliorer la gouvernance en élaborant et mettant en œuvre des politiques de gestion de la pêche et, plus généralement, du droit maritime. L'UE travaille en étroite collaboration avec ses partenaires mondiaux au sein des instances des Nations unies, comme la FAO (Organisation pour l'alimentation et l'agriculture), ainsi que d'autres institutions, comme l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).

Commerce des produits de la pêche

Importatrice nette de poisson et de produits de la pêche, l'Union européenne est le plus grand marché de la pêche au monde.

Tous les trois ans, l'Union fixe des contingents tarifaires autonomes (CTA) pour certains poissons et produits de la pêche. Un CTA permet l'importation dans l'Union d'une certaine quantité d'un produit à droit réduit — généralement 0 %, 4 % ou 6 %. Les contingents aident à accroître l'offre de matières premières dont dépend l'industrie de transformation de l'Union européenne, lorsque la pêche européenne ne suffit pas à satisfaire la demande.