Chemin de navigation

Relations avec les acteurs non-gouvernementaux

De 2004 à 2007, douze nouveaux pays ont rejoint l'UE: la Bulgarie, Chypre, la République tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie.

Nouveaux donateurs de l'UE

Les nouveaux Etats membres sont désormais passés du statut de bénéficiaire à celui de donateur, leur contribution collective ayant doublé (et dans certains cas triplé, voire quadruplé) depuis leur adhésion.

Ils se sont également engagés, dans le cadre du consensus de Monterrey , à porter la part de leur produit national brut (PNB) consacrée à l'aide publique au développement à:

  • 0,17 % du PNB d'ici 2010;
  • 0,33 % du PNB d'ici 2015.

Expérience en tant qu'économies en transition

Ces nouveaux Etats donateurs pourront jouer un rôle considérable dans la stratégie de développement de l'UE grâce à l'expérience précieuse qu'ils ont acquise dans les domaines des économies en transition et des processus de démocratisation.

Forts de l'expérience passée de l'UE, les nouveaux Etats membres peuvent déjà commencer à utiliser les instruments de développement les plus novateurs, tels que la répartition des tâches entre donateurs.

En outre, l'UE leur fournit une assistance pratique afin de les aider à améliorer leur efficacité dans les activités de développement.

Compendium de transition européen

Les nouveaux pays membres de l'Union européenne ont une richesse d'expérience et de savoir-faire sur la gestion de "transition" (i) d'une économie gérée centralement vers une économie du marché et ii) de communisme vers la démocratie de style occidental). Cette transition a impliqué des réformes fondamentales et étendues à pratiquement chaque aspect du développement politique, économique et social d'un pays. Chaque expérience est différente, mais des facteurs communs existent.

L'expérience acquise dans ce processus, et dans l'utilisation de l'aide extérieure pour la soutenir, pourrait s'avérer d'une valeur inestimable pour beaucoup d'autres pays et régions profitant de la coopération au développement de l'UE.

Le ETC est un document de plus de 300 pages d'information sur la gestion de cette transition, basé sur des réponses des nouveaux Etats membres à un questionnaire, ainsi que sur l'analyse de divers documents de la Commission et des Etats membres et des informations supplémentaires et des documents obtenus pendant les brèves visites de pays.

L?ETC comprend six chapitres principaux: 

  • Démocratie, droits de l'homme et réformes institutionnelles
  • Réformes économiques
  • Développement humain (santé, enseignement, emploi)
  • Agriculture, cadastre, environnement
  • Développement régional et local
  • Gestion de l'aide extérieure.

Vous trouverez également un sommaire du contenu ainsi qu'une liste de bonnes pratiques et d'expertise citée dans le document principal .

Lancement de la base de données sur le Recueil de la Transition Europeenne - European Transition Compendium

Dans le contexte actuel d'un nombre important de pays en transition, l'European Transition Compendium (ETC), un recueil d'information concernant les experiences relatives a la transition dans les Etats Membres, devient un outil d'une grande valeur pour l'aide extérieure. La version en ligne de ce nouvel instrument a été présentée officiellement le 23 novembre 2011.

Le site web est accessible à l'adresse suivante http://ec.europa.eu/europeaid/etc.

Aides à vocation régionale

Traditionnellement, les aides de ces pays se concentrent sur les régions immédiatementvoisines, telles que:

Dernière mise à jour : 03/02/2014 | Haut de la page