Chemin de navigation

Dialogue Structuré - Pour un partenariat efficace pour le développement

Le Dialogue Structuré a pour but d'améliorer l'efficacité de l'ensemble des parties prenantes engagées dans la coopération européenne, en se basant sur les débats européens et globaux actuels. Son déroulement a eu lieu de mars 2010 à mai 2011. Au-delà de ce processus, le dialogue avec les différente parties prenantes va se poursuivre en 2012 à travers des conférences ad hoc et des réunions.

Objectifs de l'initiative

Le Dialogue Structuré a été une initiative par laquelle la Commission Européenne (CE) a visé à répondre aux conclusions de différents rapports ( évaluation de l'aide acheminée par les organisations de la société civile, rapport de la Cour des Comptes) ainsi qu'aux demandes des organisations de la société civile et des autorités locales et du Parlement Européen. En réponse à l'agenda d'Accra pour l'action , il a visé notamment à:  

• La recherche d'un consensus sur les principaux enjeux liés aux rôles des organisations de la société civile et des autorités locales dans la coopération au développement de la CE.

• L'identification de moyens pratiques afin d'améliorer l'efficacité de l'implication des organisations de la société civile et des autorités locales dans la coopération européenne et d'adapter les modes de faire de la CE.

Résultats

Quels sont les résultats majeurs de la Conférence finale Budapest ?

  • Au cours de la dernière conférence du dialogue structuré organisé en 17-19 mai 2011 à Budapest, les participants ont approuvé la Déclaration finale du Dialogue Structuré . Ce document constitue un engagement ferme de multiples parties prenantes à coopérer pour un partenariat efficace dans le développement, dans le plein respect des prérogatives de chaque acteur, les rôles et les mandats, faire le bilan des connaissances acquises à travers cet exercice de dialogue unique.
  • Le Document de conclusion du dialogue structuré vise à présenter les principales conclusions de 14 mois d'un dialogue multi-acteurs. Ce document a été commenté et amendé par les participants à plusieurs reprises et résume les connaissances consensuelle des participants sur les principaux sujets à l'agenda. Il est organisé autour de deux parties principales: (i) la synthèse des discussions et des messages clés, et (ii) des recommandations par catégories de parties prenantes.
  • Dans le cadre du dialogue structuré, les intervenants ont atteint un consensus sur les besoins les plus pertinentes des OSC et les AL afin d'être soutenus par les donateurs. Par conséquent les discussions ont porté sur la façon d'adapter au mieux les mécanismes existants de prestattions de l'UE et sur ​​les mécanismes alternatifs ou innovants qui pourraient être utilisés à l'avenir. L'objectif était d'identifier un ensemble de conditions et de critères pour les différents modèles de soutien possible afin de déterminer les mécanismes les plus prometteurs et réalisables pour soutenir efficacement les OSC et des AL dans leurs rôles respectifs et leurs ambitions en tant qu'acteurs de développement. Un bref exposé technique a été préparé pour chacun des 12 mécanismes de prestation dans le but de fournir des renseignements généraux pertinents et orienter les discussions. Les 12 fiches sont disponibles sur CISOCH.

Suite du processus

  • Une conférence se tiendra les 9 et 10 novembre 2011. Elle réunira les parties prenantes du dialogue structuré
    pour discuter de la mise en oeuvre des recommendations reprises dans le document de conclusion de la conférence de Budapest. L'agenda sera disponible avec tous les détails sur la page correspondante dans CISOCH.
  • La participation est seulement sur invitation.
  • Toutes les informations sur l'ensemble du dialogue structuré, ses séminaires, ses conférences et les documents de références sont disponibles sur CISOCH.
Dernière mise à jour : 17/02/2012 | Haut de la page