Chemin de navigation

Le quadrilogue
un dialogue informel à quatre

La société civile, les institutions européennes – Parlement et Commission – et les Etats membres ont mis sur pied un dialogue informel où ils échangent leurs vues sur la mise en œuvre de l’aide au développement: le quadrilogue.

Depuis 2002, la mise en œuvre de l’aide au développement fait l’objet d’un dialogue informel, appelé quadrilogue. Mis sur pied par EuropeAid, il réunit quatre acteurs clés :

  • la Commission européenne,
  • les ONG européennes (conduites par CONCORD, la Confédération européenne des ONG d’urgence et de développement),
  • les membres de la Commission du développement du Parlement européen,
  • les représentants des États membres de l'Union.

Le but général de ce quadrilogue  ? Alimenter les relations entre la Commission européenne et la société civile active à travers une réflexion commune sur les instruments de relations extérieures, où les avis et positions exprimées reflètent les évolutions de chacune des parties impliquées.

Un séminaire organisé à Palerme en octobre 2003 a marqué un point d’inflexion dans le processus de dialogue en établissant la relation de chaque partie prenante, par rapport aux thèmes prioritaires et en renvoyant la question de l'impact de l'action des ONG et de la sensibilisation des décideurs à des débats spécifiques.

À partir de 2004, le dialogue a pris la forme d'une série de sessions informelles sur des sujets portant sur : des notes de concept, l'éligibilité des bénéficiaires, la simplification des procédures. Il a également donné lieu à des séminaires annuels d'inventaire.

Parmi les perspectives d’avenir immédiat du quadrilogue: son ouverture à un plus large éventail de participants, les acteurs non étatiques (A.N.E) et les autorités locales (A.L), qui démontrent leur capacité à participer au processus de réflexion sur les politiques et de mise en œuvre de l'aide.

 

Dernière mise à jour : 17/02/2012 | Haut de la page