Chemin de navigation

Égalité entre les hommes et les femmes

Si les femmes représentent près de la moitié de la population mondiale, elles sont relativement marginalisées par rapport à leurs homologues masculins. Dans les pays en développement, leurs salaires sont en général bien moins élevés que ceux des hommes et elles souffrent de manière disproportionnée de la pauvreté et des maladies qui y sont associées, de malnutrition, d'une santé précaire et d'analphabétisme. Aussi l'égalité entre les hommes et les femmes est-il un volet stratégique de la politique de développement.

Entre 2007 et 2013, les activités d'EuropeAid en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes seront menées par l'intermédiaire du programme thématique "investissement dans les ressources humaines", qui comporte un volet spécialement consacré à l'égalité des sexes.

L'objectif est d'émanciper les femmes et de leur donner davantage d'autonomie, notamment par des campagnes d'alphabétisation.

L'investissement dans les ressources humaines ne vise pas à donner plus d'autonomie aux femmes par une approche directive descendante. Il encourage plutôt la participation des personnes actives dans ce domaine à la conception, à la mise en œuvre et à la budgétisation du programme.

QUOI DE NEUF

Le programme d'action annuel 2007 couvrant le document de programmation Investir dans les ressources humaines pour l'Instrument de coopération au développent et ses  annexes ont été adoptés par la Commission le 4 décembre 2007.

Action sur le terrain

La perception de l'égalité des sexes par les enfants de 8 à 10 ans dans les pays n'appartenant pas à l'Union européenne.

Le 8 mars 2008, à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme, et pour la 2ème année consécutive, la Commission européenne a lancé un concours de dessins sur le thème de l'égalité des genres. La Commission européenne souhaitait promouvoir l'égalité des sexes parmi les enfants, en leur permettant de participer à un exercice de prise de conscience du rôle de la femme dans la société.

La particularité du concours de cette année est que le jury était composé d'enfants européens de 8-10 ans, comme les lauréats. L'idée était de faire un parallèle sur la perception de l'égalité des sexes par les enfants européens et les non européens. Il semblerait qu'ils pensent comme les autres, le message délivré par les dessins choisis cette année étant que "les femmes et les hommes peuvent tout faire".

Dernière mise à jour : 17/02/2012 | Haut de la page