Chemin de navigation

Relations de l'UE avec la Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est l'un des trois PTOM français dans le Pacifique. Formée par plusieurs îles situées dans l'ensemble mélanésien, la Nouvelle-Calédonie a une population de 244.600 habitants (Janvier 2008). Sa capitale est Nouméa, sur l'île de Grande Terre.

L'économie

La situation de la Nouvelle-Calédonie vis-à-vis des Objectifs du Millénaire de Développement (OMD) est satisfaisante, s'agissant d'un pays où le niveau de vie est comparable à celui de l'UE.

Le PIB par habitant est de 20.388 euros (2004), c'est-à-dire légèrement inférieur à la moyenne communautaire, mais relativement élevé en comparaison avec les autres PTOM. Toutefois, comme tous les PTOM, la Nouvelle-Calédonie doit faire face à des défis importants liés à sa vulnérabilité économique et environnementale, même si elle est au 4ème rang des producteurs mondiaux de nickel et dispose du quart des réserves mondiales.

Le contrôle de l'activité minière revient à chacune des trois provinces qui accordent elles-mêmes les autorisations sur son territoire. Mais l'exploitation du minerai conduit à des ruptures d'équilibre entre les provinces et le défi est au rééquilibrage économique de la Province Nord. Le récent accord donné par l'entreprise minière Suisse Xstrata pour un investissement de 3,85 milliards de dollars dans le projet Koniambo, site qui abrite la plus importante réserve de nickel non exploitée au monde, permettra ce rééquilibrage grâce à la création d'un millier d'emplois.

Cadre politique

La Nouvelle-Calédonie est une collectivité sui generis de la République française, dotée d'institutions conçues pour elle seule. Elle se voit transférer, de manière progressive mais irréversible, certaines compétences de l'Etat. M. Harold Martin est le Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Cette collectivité est représentée au Parlement de la République française par deux députés (M. Pierre Frogier et M. Gaël Yanno) et un sénateur (M. Simon Loueckhote).

Relations extérieures et régionales

En tant que membre associé du Forum des Îles du Pacifique, la Nouvelle-Calédonie a un rôle central à jouer dans l'intégration régionale progressive des PTOM français du Pacifique.

Par ailleurs, Nouvelle-Calédonie participe à plusieurs projets régionaux, impliquant d'autres PTOM et parfois aussi des pays ACP du Pacifique. Il s'agit par exemple des projets "TEP VERTES" (énergies renouvelables) et "SCIFISH" (pêche, avec ACPs), qui devraient permettre de mieux intégrer, à terme, ces PTOM dans la région Pacifique.

Les PTOM français du Pacifique et en particulier la Nouvelle Calédonie et la Polynésie française s'intéressent au possible impact des APE sur leur situation économique et leur position dans la région.

Relations avec l'UE

Le montant total alloué à la Nouvelle-Calédonie au titre du 9ème FED (y compris les transferts des FEDs précédents) est de 30,2 millions d'euros. Le 9ème FED finance un programme d'appui budgétaire dans le secteur de la formation professionnelle.

La Nouvelle-Calédonie bénéficiera d'une allocation territoriale de 19,81 millions d'euros au titre du 10ème FED.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : 17/02/2012 | Haut de la page