Chemin de navigation

Facilité de soutien à la société civile du voisinage oriental

Qu’est-ce que c’est?

La facilité de soutien à la société civile du voisinage est un programme élaboré dans le cadre de l’instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) pour renforcer le soutien à la société civile dans la région. Elle concerne les pays des régions du voisinage oriental et méridional.

Issue de la révision de la politique de voisinage, et mentionnée en préambule des deux communications conjointes du printemps 2011 concernant «Un partenariat pour le développement et une prospérité partagée» et «Une stratégie nouvelle à l’égard d’un voisinage en mutation», cette facilité vise à consolider la coopération de l’UE avec la société civile en matière de politique de voisinage, pour faire des organisations de la société civile des partenaires plus solides pour l’UE et les autorités des pays partenaires dans la définition, la mise en œuvre et le suivi des réformes et des politiques.

Comment ça marche?

Par la combinaison d’appels à propositions lancés aux niveaux régional et local et d’une assistance technique essentiellement destinée au renforcement des capacités, la facilité de soutien à la société civile du voisinage oriental soutient des projets menés par la société civile, pertinents dans le contexte de la politique de voisinage et du partenariat oriental et accompagnant au plus près les réformes nationales ciblées par l’aide de l’UE au niveau bilatéral.

De même, la facilité appuie les capacités des acteurs de la société civile de la région concernée pour accroître le rôle qu’ils jouent dans la promotion des réformes et dans le renforcement de la responsabilité devant la société au sein de leurs pays.

Enfin et surtout, la facilité cherche à accroître la participation de la société civile aux dialogues politiques sectoriels et à la mise en œuvre de la coopération de l’Union dans des domaines pertinents.

Au travers de ses activités, la facilité:

  • recense et analyse les besoins et les capacités des acteurs de la société civile au niveau régional, ainsi que la façon dont ceux-ci peuvent contribuer aux dialogues politiques sectoriels spécifiques;
  • soutient les activités de renforcement des capacités (formations, séminaires, ateliers, échange de bonnes pratiques, appui ponctuel, etc.) pour les acteurs de la société civile, afin d’accroître leurs capacités et leur rôle dans la promotion des réformes et le renforcement de la responsabilité devant le public dans les domaines d’action de la PEV (politique européenne de voisinage);
  • soutient l’organisation de consultations multipartites aux niveaux national et régional impliquant les acteurs de la société civile, les autorités nationales et les délégations de l’UE, pour faciliter leur participation aux dialogues politiques sectoriels entre l’Union et les pays partenaires, et à la mise en œuvre de programmes et de projets bilatéraux pertinents;
  • soutient les activités de suivi et de sensibilisation menées par les acteurs de la société civile, relatives au respect des engagements de la PEV aux niveaux régional, sous-régional ou national, ainsi que les activités des plates-formes et réseaux d’organisations de la société civile.

Financement

Le budget de la facilité de soutien à la société civile du voisinage oriental pour la période 2011-2013 s’élève à plus de 37 millions d’euros pour l’ensemble des pays du voisinage oriental (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, République de Moldavie, Ukraine), répartis entre appels à propositions régionaux, appels locaux gérés par les délégations de l’UE sur place et assistance technique.

Dernière mise à jour : 18/01/2013 | Haut de la page