Chemin de navigation

La Moldavie

 

 
 

L’assistance apportée par l’Union européenne à la Moldavie consiste essentiellement en des programmes d’action annuels dans le cadre de l’instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP). Parmi les autres sources de financement, on trouve les programmes d’assistance thématiques, qui portent notamment sur les droits de l’homme ou la société civile. En outre, la Facilité d’investissement pour le voisinage (FIV) fournit des fonds supplémentaires pour l’investissement.

En venant en aide à la Moldavie, le principal objectif de l’UE est de soutenir le développement de relations plus étroites avec ce pays dans le cadre de la politique européenne de voisinage (PEV) et du Partenariat oriental.

La Moldavie est un membre actif du Partenariat oriental depuis son lancement en 2009. Cette initiative promeut une association politique plus étroite ainsi que l’intégration économique avec l’UE en encourageant les gouvernements à effectuer des réformes et en renforçant le rôle de la société civile dans le processus de développement.

En 2012, La Moldavie a bénéficié d’une augmentation de l’assistance financière en accord avec le principe du «plus pour plus», c’est-à-dire une augmentation du soutien pour plus d’avancées dans les réformes en faveur d’une véritable démocratie et du respect des droits de l’homme.

Programmes de coopération pour la période 2007-2013

Domaines prioritaires

L’aide européenne à la Moldavie pour la période 2007-2013 se concentre sur les réformes politiques et socio-économiques effectuées dans un certain nombre de domaines faisant partie de trois secteurs focaux:

  • la bonne gouvernance, l’État de droit et les droits fondamentaux (y compris les réformes de l’administration publique et la facilitation des accords entre l’UE et la Moldavie);
  • le développement social et humain (avec la protection sociale, la santé et l’éducation);
  • le commerce et le développement durable (y compris une zone de libre-échange approfondi et complet (DCFTA), le développement régional et local, l’environnement et l’efficacité énergétique).

Coopération bilatérale: les programmes en cours dans les domaines prioritaires concernent:

  • la justice: l’UE soutient la mise en place d’un système judiciaire indépendant, transparent et professionnel, capable de contribuer de manière efficace au maintien de l’État de droit et à la protection des droits de l’homme;
  • le renforcement des capacités: plusieurs programmes soutiennent les négociations et la mise en œuvre de nouvelles relations contractuelles avec l’UE (accord d’association, DCFTA, dialogue sur la libéralisation des visas) en ayant recours au programme global de renforcement des institutions (CIB). Pour en savoir plus, consulter la page CIB;
  • la santé: en soutenant la mise en place de la stratégie moldave en matière de santé, l’UE souhaite améliorer l’accès et la qualité des services publics de santé pour la population moldave;
  • l’énergie: l’UE contribue à la mise en œuvre de la stratégie nationale dans le secteur de l’énergie. Des projets financés par l’UE, par exemple sur l’énergie et la biomasse, soutiennent une production d’énergie plus sûre et plus durable en encourageant l’utilisation des sources d’énergie renouvelable locales, par exemple la biomasse extraite des déchets de l’agriculture;
  • les zones rurales: l’UE promeut le développement économique et durable de zones rurales en soutenant les PME et le développement régional;
  • les mesures de renforcement de la confiance: l’UE soutient et facilite la résolution pacifique du conflit en Transnistrie en assurant le développement économique et social des collectivités locales, en impliquant les autorités locales, les organisations de la société civile ainsi que d’autres parties prenantes et en améliorant la confiance des deux côtés du fleuve Dniestr.

Autres programmes de l’IEVP

La Moldavie bénéficie également d’un programme de la coopération transfrontalière, de programmes régionaux (principalement dans les secteurs des transports, de l’énergie et du développement) et interrégionaux (Tempus, Erasmus, TAIEX et Sigma).

Facilité d’investissement pour le voisinage

En 2008, l’UE a lancé la Facilité d’investissement pour le voisinage (FIV) afin d’encourager les investissements dans les pays voisins. Au moyen d’un mélange de prêts et de dons, l’instrument finance des projets d’infrastructure clés dans plusieurs secteurs. En Moldavie, le FIV finance actuellement 11 projets visant principalement le transport, l’eau et l’énergie.

Pour en savoir plus, consulter la page NIF.

Société civile

Les initiatives de la société civile sont soutenues par des instruments thématiques tels que l’instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme (IEDDH), les acteurs non étatiques, les autorités locales et le développement social et urbain. L’instrument de financement de la coopération au développement (ICD) en assure le financement.

Depuis 2011, les organisations de la société civile de la région bénéficient également du programme de facilité de soutien à la société civile du voisinage oriental (CSF). Le CSF soutient le rôle de la société civile dans les réformes et les changements démocratiques. Ce programme aide également les organisations de la société civile à renforcer leurs capacités en matière de défense des intérêts, de suivi des réformes et dans la mise en œuvre et l’évaluation des programmes européens. Pour en savoir plus sur le CSF, consulter la page CSF.

Chiffres clés

  • Montant alloué pour la période 2007-2010: 209,7 millions d’euros
  • Montant alloué pour la période 2011-2013: 273,14 millions d’euros

En outre, un financement supplémentaire de 28 millions d’euros a été alloué à la Moldavie dans le cadre du programme Eastern Partnership Integration and Cooperation (EaPIC).

Dernière mise à jour : 06/02/2013 | Haut de la page