Chemin de navigation

Liban

 

 
 

Programmes de coopération 2007-2013

Le Document de Stratégie Pays pour la période 2007-2013 a été adopté en 2007 en vertu de l’instrument européen de voisinage et de partenariat. Il fournit le cadre dans lequel l'aide de l'Union européenne est mis à la disposition du Liban au cours de la période 2007-2013. Le Document de Stratégie Pays vise à soutenir le Liban dans la mise en œuvre des son propre programme de réformes démocratiques, économiques et sociales et à aider le pays dans le processus de reconstruction après le conflit militaire de 2006 avec Israël.

L'Instrument européen de voisinage et de partenariat

Le programme indicatif national pour 2011-2013  (disponible seulement en anglais) est fondé sur un examen approfondi de l'actuel Document de Stratégie Pays. Le résultat de cet examen a confirmé la validité des priorités stratégiques pour le Liban jusqu'en 2013. Une enveloppe de € 150 millions est prévue pour la période 2011-2013 autour de trois axes de soutien:

  • la réforme politique,
  • les réformes socio-économiques et
  • la reconstruction et la relance.

Le Liban est également élegible à participer aux programmes de jumelage de l'Union européenne.

La coopération bilatérale de l'Union européenne avec le Liban dans le cadre du programme indicatif national pour 2007-2010 s'est élevée à €187 millions et a été structuré autour de mêmes axes de soutien. Après la fin du conflit avec Israël durant l'été 2006, certaines réallocations entre les trois axes du programme indicatif national ont été introduites afin de mieux répondre aux besoins après le conflit.

D'autres lignes budgétaires

En vertu de l’Instrument de Stabilité, deux projets ont été financés en 2007 et 2008:

  • La «Promotion de la stabilisation politique et la réconciliation nationale au Liban, en renforçant la légitimité démocratique de son parlement» de €4 millions et
  • l’«Aide au retour et à la réintégration des réfugiés palestiniens déplacés du camp de Nahr el Bared» de €6,8 millions.

Ce dernier étant complémentaire au projet de €8 millions pour soutenir la reconstruction de Nahr el-Bared par l'Instrument européen de voisinage et de partenariat en 2008.

L'Union européenne a également soutenu les réfugiés palestiniens vivant au Liban à travers différentes lignes budgétaires en dehors du budget bilateral pour le Liban. Ces projets couvrent l'eau, l'assainissement, le développement économique, l'éducation et la formation ainsi que la culture et la santé. Un autre domaine d'intervention est la réhabilitation et la protection des réfugiés. Cet appui est mis à disposition principalement par le biais d'organisations non gouvernementales et de l'agence des Nations Unies pour le réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA). Une partie importante de l'aide aux réfugiés palestiniens est gérée par la Direction-Générale d'Aide humanitaire et protection civile de la Commission européenne.

Coopération jusqu'en 2006

Suite à la fin de la guerre de 34 jours entre Israël et les milices libanaises en été 2006, l'Union européenne a octroyé plus de €100 millions au titre du budget de 2006 afin d’aider le Liban à la reconstruction. €54 millions ont été octroyé pour l'aide humanitaire, €42 millions pour les besoins à court terme et €11 millions pour l'évacuation d'environ 50.000 personnes.

Programme MEDA

De 1995 à 2006, le Liban a bénéficié de fonds du programme MEDA, s'élevant à plus de €300 millions d'aide de l'Union européenne. Le programme MEDA II a mis l'accent sur la mise en œuvre de l'Accord d'Association, sur la stimulation des emplois et de la croissance et sur la réduction de la pauvreté. Des projets ont été approuvés dans le domaine du déminage, de l'assistance au Sud du Liban, de la promotion des droits de l'homme, de l'environnement et de la culture.

Banque européenne d'investissement

Le Liban a également bénéficié de prêts à long terme et de l'accès aux capital-risque, accordés et gérés par la Banque européenne d'investissement. Les domaines soutenus par le financement de la Banque européenne d'investissement couvrent entre autres l'infrastructure routière et la gestion des eaux usées. Des projets environnementaux ont reçu un soutien de l'Union européenne sous forme de bonification des atux d'intèrêt. Depuis 1992, un montant total de €723 millions de prêts de la Banque européenne d'investissement a été accordé au Liban.

Informations complémentaires

Pour des informations sur la politique de l'Union européenne et la politique de voisinage et de partenariat avec le Liban, veuillez consulter le site web du Service européen pour l'action extérieure.

Pour en savoir plus sur les relations de l'Union européenne avec le Liban, veuillez consulter le site web de la Délégation de l'Union européenne en Liban. Pour de plus amples informations sur les questions commerciales, veuillez consulter le site web de la Direction Générale du Commerce (disponible seulement en anglais).

Dernière mise à jour : 27/09/2012 | Haut de la page