Chemin de navigation

Israël

L'Accord d'Association entre l'Union Européenne et Israël constitue la base juridique régissant les relations entre les deux parties. Ayant été élaboré dans le cadre du partenariat euro-méditerranéen (Processus de Barcelone), il est entré en vigueur en juin 2000. L'accord donne la priorité à la stabilité politique et au développement économique. Il vise à encourager la coopération régionale et à ouvrir un dialogue politique régulier sur les questions d'intérêt commun, en particulier dans les domaines scientifique, social et culturel. En vertu de la Politique Européenne de Voisinage, un Plan d'Action de trois ans a été mis en oeuvre en avril 2005. Son but est d'intégrer progressivement Israël dans les politiques et les programmes européens.

Programmes de coopération 2007-2013

Compte tenu de son développement économique avancé, Israël n'est éligible que pour un montant limité de fonds bilatéraux sous l'Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat (IEVP). Toutefois, le pays a bénéficié d'une variété d'autres lignes budgétaires relatives à la promotion de la paix et de la démocratie.

L'Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat (IEVP)

Le Plan d'Action de la Politique Européenne de Voisinage et de Partenariat fournit un aperçu général des objectifs stratégiques et permettra d'approfondir et de mettre en œuvre la coopération UE-Israël dans les domaines relatifs au dialogue politique, à la justice et aux affaires juridiques, l'industrie et le commerce, la recherche et l'innovation ainsi que l'éducation et la culture.

Le Programme Indicatif National (PIN) pour la période 2007-2010 et le PIN 2011-2013  (disponible seulement en anglais) traduisent ces priorités dans des programmes concrets visant à rapprocher les administrations publiques israéliennes de l'acquis communautaire, et à soutenir l'enseignement supérieur, en particulier en matière de politiques d'éducation et de formation  dans une économie mondiale du savoir. Israël bénéficie d'une enveloppe globale de € 7,5 millions pour la période du PIN 2007-2010 et de € 6 millions pour la réalisation du PIN 2011-2013, avec une moyenne annuelle de € 2 millions.

Jumelages

Afin de soutenir la mise en œuvre du Plan d'Action UE-Israël à travers des opérations favorisant le rapprochement des normes israéliennes à celles de l'UE, l'instrument de jumelage est à la disposition d’Israël depuis la fin de 2007. A partir de 2008, des projets de jumelage ont été complété dans le domaine de la protection des données, les transports urbains, l'égalité des chances d'emploi, l'inspection vétérinaire et les télécommunications.  Un projet dans le domaine du développement rural a démarré en 2013. Des projets de jumelage en préparation concernent les statistiques, la protection environnementale et l’énergie.

D'autres lignes budgétaires

Dans le cadre des Projets visant à promouvoir la Paix au Moyen Orient (PPMO), l'Union Européenne alloue entre € 5-10 millions  annuellement à des organisations de la société civile pour des  initiatives locales et internationales dans la région, y compris en Israël, à travers le Partenariat de l'UE pour le Programme de la Paix. Israël est également éligible pour bénéficier des fonds sous l'Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l'Homme (IEDDH) qui a pour but d'apporter un soutien financier de petite échelle à des initiatives de la société civile visant à promouvoir les droits de l'homme, la règle de droit et la démocratie.

Des jeunes Israéliens participent aux programmes d'échanges de la jeunesse avec leurs homologues européens et méditerranéens dans le cadre du programme d'action Jeunesse Euro Med. Des cinéastes israéliens bénéficient d'un financement et de la formation dans le cadre du programme audiovisuel Euro-Med. Depuis 2006, Israël a également bénéficié du soutien de l'Assistance Technique et d'Echange d'Informations (TAIEX). Israël est l'un des pays qui utilise le plus cet instrument.

La coopération jusqu'en 2006

Israël participe pleinement au Partenariat Euro-Méditerranéen, à la fois dans sa dimension bilatérale et régionale. Toutefois, en raison de son développement économique avancé, Israël n'était pas éligible pour un financement bilatéral dans le cadre du programme MEDA. La composante régionale du programme MEDA a soutenu des activités culturelles en Israël, comme les festivals Europa Cinéma et DanceEuropa, et a encouragé la coopération culturelle entre Israël et d'autres partenaires méditerranéens.

Des universités israéliennes ont participé au Forum des Instituts Economiques FEMISE, tandis que les chambres de commerce et les associations d'employeurs ont participé à des programmes comme UNIMED et Archimède.

Informations complémentaires

Pour des informations sur la politique de l'Union européenne et la politique de Voisinage et Partenariat avec Israël, veuillez consulter le site du service européen pour l'action extérieure.

Pour en savoir plus sur les relations de l’UE et d’Israël, veuillez consulter le site web de la Délégation de l'Union Européenne en Israël (disponible seulement en anglais). Pour de plus amples informations sur les questions commerciales, veuillez consulter le site web de la Direction Générale du Commerce (disponible seulement en anglais).

Dernière mise à jour : 16/04/2013 | Haut de la page