Chemin de navigation

Coopération régionale

L'Asie présente une grande diversité: des peuples, des langues, des religions, des traditions et des cultures multiples. Elle est également un partenaire stratégique de l'Union européenne, sur les plans politique, économique et culturel. La région abrite plus de la moitié de la population mondiale, un quart de la richesse économique produite chaque année et quatre des dix plus grandes économies au monde (le Japon, la Chine, l'Inde et la Corée). Elle compte également des pays tels que le Bangladesh, le Cambodge, le Laos, la Mongolie et le Myanmar, qui font partie des pays les plus pauvres au monde. De nombreuses régions asiatiques sont vulnérables aux catastrophes naturelles et plusieurs pays font face à un conflit interne, qui, souvent, du fait d'une société civile généralement peu développée, expose encore plus la population aux atteintes aux droits de l'homme.

Pourquoi la Commission européenne finance des programmes régionaux en Asie?

Les programmes de la Commission en matière de coopération régionale sont complémentaires des programmes d'assistance nationaux. Ils visent à s'attaquer aux défis ayant une dimension régionale et à promouvoir la coopération inter-étatique sur les problématiques d'intérêt commun.

Qui sont les pays éligibles?

La coopération au développement en Asie couvre 19 pays: Afghanistan, Bangladesh, Boutan, Cambodge, Chine, DPR Corée, Inde, Indonesie, Laos, Malaysie, Maldives, Mongolie, Myanmar, Népal, Pakistan, Philipinnes, Sri lanka, Thailande et Vietnam.

Comme Brunei, le Taipei chinois(Taiwan), Hong Kong, le Japon, la République de Corée, Macao et Singapour sont des pays industrialisés, ils ne sont pas couverts par l'instrument de coopération au développement (ICD). Ils bénéficient de l'instrument financier de coopération avec les pays industrialisés et les autres pays et territoires à revenu élévé - cet instrument a un budget de 172 millions d'euros pour la période 2007-2013.

Le Timor Est est considéré comme un pays ACP, et ainsi est couvert par le fonds de développement européen. 

Quelles sont les priorités d'action?

La stratégie de coopération régionale de la Commission européenne avec l'Asie pdf - 77 KB [77 KB] Deutsch (de) English (en) (2007-2013) et ses programmes indicatifs pluriannuels définissent les domaines clés de coopération.

Trois priorités régionales ont été identifiées:

 

L'aide à l'intégration régionale – dans le cadre

  • du sommet Asie-Europe ( ASEM),
  • de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est ( ANASE)
  • de l'Association sud-asiatique de coopération régionale ( ASACR

 

la coopération politique et fondée sur le savoir-faire dans les domaines de:

 

L'aide aux populations déracinées – en particulier l'aide à la reconstruction et à la réhabilitation des personnes déplacées à la suite de conflits 

 

Dans le cadre de la stratégie de coopération Europe-Asie pdf - 77 KB [77 KB] Deutsch (de) English (en) pour la période 2007-2013, un budget total de 775 millions d'euros (16 % du budget total pour l'Asie) a été débloqué en faveur de l'aide régionale. Le programme indicatif pluriannuel (PIP) pour les quatre premières années (2007-2010) est doté d'un budget de 400 millions d'euros. L'évaluation des premières années de coopération est en cours, tandis que le prochain PIP 2011-2013, qui bénéficiera d'une enveloppe de 375 millions d'euros, est en train d'être discuté.

Dernière mise à jour : 29/08/2012 | Haut de la page