Chemin de navigation

Viêt Nam

 

 
 

Le Viêt Nam a connu une croissance économique satisfaisante ces dernières années et poursuit les réformes lui permettant d’évoluer vers une économie de marché intégrée aux systèmes du commerce mondial. Dans ce pays qui reste principalement agricole, les trois quarts de la population, et plus de 90 % de la population pauvre, vivent en milieu rural. En moins de 10 ans, le Viêt Nam a sorti 20 millions de personnes de la pauvreté et réalise aujourd’hui des progrès constants vers les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dans des domaines tels que le taux de scolarisation et la mortalité infantile. Des progrès en matière d’inégalités sociales, au même titre qu’un renforcement de l’intégration du pays dans l’économie internationale, restent toutefois nécessaires.

En détail

Les priorités de l’UE au Viêt Nam, contenues dans le document de stratégie nationale de l’UE pour le Viêt Nam pour la période 2007-2013 , apportent un soutien direct aux initiatives du gouvernement:

  • aider à réduire la pauvreté et à atteindre les OMD conformément au plan de développement socio-économique du Viêt Nam;
  • assister la politique de santé du gouvernement axée sur la population pauvre.

Parmi les autres initiatives, on compte l’aide au commerce et le soutien au dialogue stratégique UE-Viêt Nam dans le cadre de l’accord de coopération bilatérale, en particulier le sous-groupe sur la «Coopération en matière de renforcement des institutions, de réforme administrative, de gouvernance et des droits de l’homme».

Les thèmes transversaux, qui font partie intégrante de la coopération entre l’UE et le Viêt Nam, comprennent la protection de l’environnement, la culture et l’éducation, l’égalité des sexes, la promotion des droits de l’homme et la bonne gouvernance.

Pour répondre à ces priorités, 160 millions d’euros ont été alloués dans le cadre du programme indicatif pluriannuel (PIP) pour les quatre premières années de la stratégie (2007-2010) , tandis que la contribution pour la période 2011-2013, toujours dans le cadre du PIP, s’élève à environ 140 millions d’euros, ce qui représente un total de quelque 300 millions d’euros.

Il existe également des programmes régionaux et thématiques européens, c’est-à-dire des projets spécifiques portant sur des questions profitant à de nombreux pays partenaires, susceptibles d’attribuer des subventions aux organisations concernées au Viêt Nam.

Pour en savoir plus:
Service européen pour l’action extérieure
Délégation de l’Union européenne au Viêt Nam

Dernière mise à jour : 30/01/2013 | Haut de la page