Chemin de navigation

Philippines

 

 
 

Les Philippines se composent de plus de 7 000 îles et sont peuplées par 86 millions d'habitants. Elles rentrent dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, mais se caractérisent par une inégalité extrême de la répartition des richesses. Par ailleurs, un tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté national. La croissance économique des dernières décennies a eu une incidence limitée sur la réduction de la pauvreté, notamment en raison de l'augmentation importante de la population, du faible nombre d'emplois créés, de la corruption, de la politique féodale et des insurrections. Pour réduire la pauvreté et atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement, le gouvernement s'efforce en priorité de créer des emplois, d'améliorer l'accès aux services et de procéder à des réformes économiques, sociales et politiques. Dans ce contexte, le soutien de l'Union européenne aux Philippines cible le secteur de la santé, la gouvernance et l'assistance aux populations vulnérables, notamment à Mindanao.

La coopération en détail

Le document de stratégie de la CE pour les Philippines (2007-2013) axe la coopération sur le développement durable, économique, social et environnemental des Philippines.  L’objectif général de l’intervention communautaire aux Philippines est d’aboutir à une diminution durable de la pauvreté.

La fourniture de services de santé figure au premier plan, l'assistance prenant, dans la mesure du possible, la forme d'un soutien budgétaire. Le commerce et les investissements, la bonne gouvernance (y compris la migration, la justice et la gestion des finances publiques), ainsi que le processus de paix de Mindanao font partie des autres secteurs de coopération.

Le programme indicatif pluriannuel , qui couvre les quatre premières années de la stratégie (2007-2010), prévoit 61 millions d'euros principalement destinés à rendre plus équitable l'accès aux services de santé de qualité. La seconde phase du programme indicatif pluriannuel (2011-2013) alloue 67 millions d'euros pour améliorer la santé, la gouvernance, le commerce et l'assistance à Mindanao.

La Commission contribue à stimuler le commerce et les flux d'investissements, ce qui renforce le développement économique, sans oublier de prendre en compte la dimension sociale de la mondialisation. Elle s'engage à promouvoir la paix et la stabilité en soutenant le processus de paix de Mindanao et contribue au fonds fiduciaire multidonateur en faveur du processus de paix de Mindanao, un programme visant le relèvement et le développement communautaire. Elle soutient la réforme structurée du secteur de la santé, ce qui a des répercussions sur les OMD et le secteur social.

Aide récente

Les programmes suivants font partie du portefeuille d'activités de coopération au développement en cours:

  • programme de soutien à la politique de la santé — phase II, dans le cadre du programme de réforme sectorielle du gouvernement, dont l'objectif est d'améliorer l'état de santé des populations démunies, négligées et défavorisées.
  • répondre aux besoins en matière de santé génésique des communautés culturelles indigènes/populations autochtones (ICC/IP) et des autres communautés défavorisées de Mindanao (2010) en mettant en œuvre de façon complète et culturellement acceptable la stratégie nationale en ce qui concerne la santé et la nutrition maternelle, néonatale et infantile, afin de garantir aux communautés visées l'accès à (et l'utilisation) des services de santé génésique fondamentaux et de qualité. Gestion partiellement décentralisée et gestion conjointe avec le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).
  • Fonds fiduciaire de Mindanao — programme de reconstruction et de développement — (trois allocations consécutives en 2007, 2009 et 2010), un mécanisme par lequel les différents partenaires au développement rassemblent et coordonnent l'assistance officielle au développement à destination des communautés frappées par le conflit à Mindanao.
  • Justice pour tous: renforcer l'accessibilité, lutter contre l'impunité (2011), visant à promouvoir un accès équitable à la justice et son application efficace pour tous les citoyens en général et pour les populations pauvres et défavorisées en particulier, notamment les femmes, les enfants, les minorités, les populations autochtones, ainsi que les militants sociaux et des droits de l'homme.
  • Soutien aux collectivités locales pour une gestion des finances publiques plus efficace et responsable (2011), dans le but de renforcer les capacités des collectivités locales à générer des revenus et à allouer et dépenser les fonds publics de façon plus efficace.
  • Programme d'assistance technique liée au commerce II (2007), visant à poursuivre l'intégration des Philippines dans le système du commerce international en renforçant les capacités des agences gouvernementales et des acteurs étatiques sélectionnés.
Dernière mise à jour : 23/01/2013 | Haut de la page