Chemin de navigation

Facilité de Paix pour l'Afrique

Depuis la création de la Facilité de Soutien à la Paix en Afrique (APF) en 2004, l'UE a alloué € 740 millions à travers cet instrument.

Catherine Ashton chairs the EEAS Mali Crisis Platform, ©EEAS 

En 2007, l'Union Africaine (UA) et l'UE ont décidé d'élargir le champ de la Facilité de Paix pour l'Afrique (APF) afin de  couvrir la prévention des crises et la stabilisation post-conflit ainsi que d'accélérer le processus décisionnel et les processus de coordination.

Conformément aux priorités du Partenariat 'Paix et Sécurité' de la Stratégie Conjointe Afrique-UE, les fonds de la Facilité de Paix pour l'Afrique ont été alloués comme suit:

1) Renforcement des capacités: Un montant de € 100 millions a été alloué à cet effet. Le soutien de l'UE a pour objectif de renforcer la capacité et l'effectivité du fonctionnement des différentes composantes de l'APSA et de renforcer le dialogue politique en améliorant la coopération dans la prévention, la gestion et la résolution des conflits en Afrique.

2) Opérations de Soutien à la Paix (PSOs): Un montant de € 600 millions a été alloué afin d'atteindre cet objectif. Le financement des Opérations de Soutien à la Paix représente l'activité principale de la Facilité de Paix pour l'Afrique. Le soutien de l'UE a pour objectif d'assurer un financement durable et prévisible, permettant à l'UA et aux organisations régionales africaines de planifier et de conduire des opérations de soutien à la paix.

3) Early Response Mechanism (ERM) : Un montant de € 15 millions a été alloué au financement des phases préparatoires des opérations de soutien à la paix et aux étapes préliminaires  des processus de médiations, lorsque des fonds sont requis de manière urgente.

4) Imprévus : Un montant de € 40 millions a été alloué en cas de besoins imprévus  lorsque les lignes budgétaires mentionnées ci-dessus sont épuisées.

Des fonds additionnels ont été alloués pour couvrir les coûts des activités, telles que l'audit, le 'monitoring', la visibilité, l'évaluation et l'assistance technique.

Dernière mise à jour : 28/01/2013 | Haut de la page