Chemin de navigation

Îles Salomon

 

 
 

Les Îles Salomon forment un archipel de plus de 990 îles. Situées dans l'océan Pacifique, elles couvrent une superficie de 28 390 km² et disposent d'une zone économique exclusive (ZEE) de 1,3 million de km². Le pays a traversé une période de tensions politiques et de grande violence ces dernières années, ce qui a conduit, à partir de 2003, à l'intervention du Forum des Îles du Pacifique, à laquelle a succédé une paix troublée. Les querelles politiques, alimentées par les tensions ethniques, demeurent une véritable menace. Les résultats économiques se sont améliorés ces dernières années mais sont contrebalancés par l'importante croissance démographique (2,8 % d'augmentation chaque année). Selon les estimations, le PIB par habitant aux Îles Salomon est d'environ 520 euros, ce qui place ce pays parmi les plus pauvres du Pacifique. Les indicateurs sociaux sont tout aussi bas et la mise en place d'infrastructures et de services sociaux adéquats, particulièrement dans les zones rurales, reste une tâche difficile compte tenu des moyens limités, des contraintes financières, des exigences de gestion ainsi que de la piètre qualité des moyens de transports et de communications.

Programmes d'aide

Le document stratégique par pays pour les Îles Salomon (2008-2013) présente le cadre stratégique de coopération de la Commission européenne avec les Îles Salomon adopté au titre du 10e Fonds européen de développement (FED). L'aide de la Commission sera axée sur le développement rural durable, notamment le renforcement des capacités. L'approche adoptée mettra l'accent sur le renforcement des institutions locales et nationales. Cette aide viendra s'ajouter aux interventions actuelles dans le domaine de l'agriculture, de la pêche, des forêts et des transports.

Le programme indicatif pluriannuel pour les Îles Salomon qui sera mis en œuvre dans le cadre du 10e FED affectera 16,5 millions d'euros aux priorités fixées.

Des questions transversales, notamment la bonne gouvernance, l'égalité entre les hommes et les femmes, la protection de l'environnement ainsi que la lutte contre le VIH/SIDA, seront intégrées aux interventions de la Commission aux Îles Salomon.

Assistance récente

Le principal secteur de coopération du document stratégique pour les Îles Salomon (2002-2007) , élaboré dans le cadre du 9e FED, est le développement rural durable. Une aide directe a été affectée à ce secteur, mettant l'accent sur les microprojets et le renforcement des capacités, au moyen d'un programme consacré aux microprojets. Un soutien a également été fourni aux acteurs non étatiques.

La Commission utilise l'instrument STABEX pour soutenir le développement et la mise en œuvre de la stratégie nationale agricole, procurant des infrastructures essentielles pour le déplacement entre les îles, tels que les appontements, ainsi que pour soutenir le secteur forestier. En outre, cet instrument a permis de fournir aux autorités nationales compétentes des équipements et des formations essentielles, visant à renforcer leurs capacités à garantir la conformité des produits de la mer avec la réglementation de l'UE en matière de santé et de conditions sanitaires. Le secteur de l'éducation bénéficie également d'une aide substantielle.

La Commission a réagi immédiatement au terrible tremblement de terre, suivi d'un tsunami, qui a frappé les Îles Salomon en avril 2007, en apportant une aide d'urgence d'un montant de 550 000 euros. Une enveloppe supplémentaire de 8 millions d'euros a été affectée à la reconstruction à moyen terme, comprenant notamment une aide spécifique destinée aux écoles et aux infrastructures endommagées.

Autres sources d'information

La direction générale du développement est chargée de l'élaboration de la stratégie de coopération avec les Îles Salomon.

Pour de plus amples renseignements sur les projets et les programmes développés aux Îles Salomon financés par le Fonds européen de développement et le budget général de l'UE, veuillez prendre contact avec la Délégation de l'Union européenne aux Îles Salomon, qui est responsable des activités de coopération dans le pays.

Des informations concernant les relations commerciales dans la région ACP sont disponibles sur le site web de la direction générale du commerce.

Dernière mise à jour : 17/02/2012 | Haut de la page