Chemin de navigation

Malawi

 

 
 

Programmes d'aide

L'agriculture, qui représente quelque 36 % du produit intérieur brut, est le pilier de l'économie malawienne. Le document de stratégie pour le Malawi (2008-2013) , qui présente le cadre stratégique de la coopération entre le Malawi et la Commission européenne (CE) au titre du 10e Fonds européen de développement (FED), est donc axé sur l'agriculture et la sécurité alimentaire, en plus des interconnexions régionales et, notamment, des infrastructures routières. La Commission européenne s'est engagée à continuer à octroyer un appui budgétaire général au Malawi pour consolider et améliorer la situation macroéconomique, renforcer les systèmes de gestion des finances publiques et mener des réformes dans les secteurs de l'éducation et de la santé. D'autres activités privilégient la bonne gouvernance, le renforcement des capacités institutionnelles, la lutte contre le VIH/SIDA, ainsi que les investissements et le commerce.

Pour traiter ses priorités, le programme indicatif pluriannuel pour le Malawi dans le cadre du 10e FED s'élève à 451 millions d'euros.

La plupart des programmes financés par la Commission au Malawi tiennent également compte de questions transversales comme les droits des enfants, l'égalité entre hommes et femmes, l'environnement et le développement institutionnel.

Assistance récente

Le document de stratégie pour le Malawi (2001-2007) au titre du 9e FED était axé sur l'agriculture, la sécurité alimentaire, les ressources naturelles, ainsi que le transport et les infrastructures. Un appui budgétaire général a également été octroyé afin de stabiliser et de renverser la situation macroéconomique, mais également d'encourager la réforme de la gestion des finances publiques et des secteurs sociaux (santé et éducation).

En août 2006, cet appui budgétaire général a joué un rôle crucial en permettant au Malawi de remplir les critères requis dans le cadre de l'initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) et de pouvoir ainsi bénéficier d'un allègement total de sa dette. Il a également contribué à redresser la situation macroéconomique et à introduire la souplesse budgétaire nécessaire pour les dépenses en faveur de la croissance et de la lutte contre la pauvreté.

Pour combattre la pandémie de VIH/SIDA, la Commission européenne a apporté une contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et la malaria et accordé une aide supplémentaire en finançant le projet «Malawi National Blood Transfusion Service» (service national de transfusion sanguine). Ce projet a pour but d'approvisionner en suffisance les centres hospitaliers nationaux et régionaux en sang non contaminé. Depuis le début de 2005, ce service assure l'approvisionnement complet des quatre hôpitaux nationaux et de 80 % des hôpitaux régionaux. Pour ce faire, cinq équipes mobiles recueillent plus de 2 500 unités de sang par mois de donneurs bénévoles à faible risque. En outre, trois nouveaux centres de transfusion sanguine sont sur le point d'ouvrir leurs portes dans de grandes villes du Malawi.

Avec une population vivant essentiellement dans les zones rurales (jusqu'à 85 %), le Malawi est l'un des pays les moins urbanisés du continent africain et l'un des plus densément peuplés. Près de 90 % des ménages vivent de revenus provenant de l'agriculture et ont besoin de bois de chauffage pour préparer leurs repas. Cette situation a exercé des pressions sur l'environnement, qui ont conduit à la déforestation, puis à l'érosion et à la diminution de la fertilité des sols, qui ont, à leur tour, eu une incidence négative sur la qualité et la quantité des sources d'approvisionnement en eau et la biodiversité.

Le programme «Improved Forest Management for Sustainable Livelihoods» (amélioration de la gestion forestière pour des moyens de subsistance durables), doté d'une enveloppe de 9 millions d'euros, s'attaque aux problèmes de la pauvreté et de la dégradation forestière en associant plus étroitement la population locale à la gestion des ressources forestières. Les programmes «Farmers Income Diversification Project» (diversification des revenus des agriculteurs) et «Income Generating Public Works Activities» (travaux publics générateurs de revenus) constituent deux projets phare visant à accroître les revenus de la population rurale grâce, respectivement, à la diversification de l'agriculture et aux activités rémunérées.

Un autre projet phare intitulé «National Initiative for Civic Education» (initiative nationale pour l'éducation civique), unique en son genre, aspire à responsabiliser les citoyens à l'aide d'une série d'ateliers d'éducation civique portant sur un large éventail de thèmes, tels que l'éducation des électeurs.

Pour de plus amples informations sur les projets et les programmes financés au Malawi dans le cadre du Fonds européen de développement et du budget général de l’Union européenne, veuillez consulter la section projets du site web de la Délégation de l'Union européenne au Malawi.

Autres sources d'information

De plus amples informations sur les relations de l’Union européenne avec le Malawi sont disponibles sur les pages de la Délégation de l'Union européenne au Malawi, qui est également responsable des activités de coopération dans le pays.

Vous trouverez des informations sur les relations commerciales et extérieures avec la région ACP sur le site web de la direction générale du commerce et du Service Européen pour l'Action Extérieure.

Dernière mise à jour : 31/05/2012 | Haut de la page