Chemin de navigation

Liberia

 

 
 

Après quatorze années de guerre civile, la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement constitue un défi de taille pour le Liberia. Le pays devra pour ce faire réaliser, au cours des dix prochaines années, des progrès extrêmement rapides. La guerre a détruit les infrastructures du pays et significativement réduit son capital humain, autrefois considérable. Malgré l’abondance des ressources naturelles, le gouvernement ne possède pas les capacités élémentaires en matière de gestion économique et reste incapable de fournir des services de base à la population, en raison du manque de ressources financières et humaines. Dans ce contexte, il a lancé un programme de développement transitoire ambitieux, qui vise à consolider la paix nationale et à réduire durablement la pauvreté par la croissance économique et le développement humain.

Programmes d'aide

La pauvreté s’est généralisée et aggravée au Liberia ces dernières décennies. On estime que 76 % de la population vit sous le seuil de pauvreté de 1 USD par jour et que 52 % se trouvent dans une situation de pauvreté extrême avec moins de 0,50 USD par jour.

Le document de stratégie par pays pour le Liberia (2008-2013) présente le cadre stratégique de la coopération de la CE avec le Liberia au titre du 10e Fonds européen de développement (FED). L’aide sera axée sur la réhabilitation des infrastructures matérielles de base et la fourniture de services sociaux, tels que l’éducation et la santé, ainsi que sur des questions de gouvernance, en particulier l’apport d’une aide institutionnelle et le renforcement des capacités des organismes publics. Dans ses interventions, la CE tient également compte de questions transversales, notamment le renforcement des capacités, un développement prenant en considération la situation conflictuelle, les droits de l’homme, la jeunesse et l’environnement, ainsi que le VIH/SIDA.

Pour couvrir ces priorités, le programme indicatif pluriannuel pour le Liberia au titre du 10e FED s’élève à 219.06 millions d'euros.

Aide récente

Depuis 1990, le Liberia a reçu plus de 240 millions d'euros d'aide de la CE. Pour la période 2003–2009, 50 millions d'euros ont été prélevés du 9e FED pour soutenir le processus de paix et financer un programme de réhabilitation et de renforcement des capacités au lendemain du conflit. Après la prise de fonction du nouveau gouvernement du Liberia en janvier 2006, 68,4 millions d'euros supplémentaires ont été débloqués, dont 12 millions d'euros en faveur du secteur de l'enseignement.

Le programme de développement régional de quatre ans (25 millions d'euros) vise à mettre en place des services de base et des activités génératrices de revenus pour développer des infrastructures à plus grande échelle et garantir l’accès à l'eau potable à Monrovia, ainsi qu’à réhabiliter des tronçons critiques de routes rurales et à améliorer l'appui institutionnel et la gouvernance locale pour favoriser le développement local.

Le programme d'appui institutionnel et de renforcement des capacités (7,4 millions d'euros) est axé sur le renforcement durable des capacités institutionnelles, la gouvernance, l’augmentation des ressources, la lutte contre la corruption et l’aide au secteur de la santé.

Un autre programme réhabilitera le réseau d'électricité de Monrovia et permettra d’éclairer une grande partie de la ville.

Autres sources d'information

Pour plus d’informations sur les relations de l’UE avec le Liberia et de détails sur les projets et les programmes financés au Liberia par le Fonds européen de développement et le budget général de l’UE, veuillez contacter la Délégation de l'Union européenne au Liberia, qui est responsable des activités de coopération dans le pays.

Des informations sur les relations commerciales et extérieures avec la région ACP sont disponibles sur les sites web de la direction générale du commerce et du Service Européen pour l'Action Extérieure.

Dernière mise à jour : 28/11/2012 | Haut de la page