Chemin de navigation

Droits de l’homme et démocratie

Pour l’Union européenne, la démocratie et les droits de l’homme sont des valeurs universelles qui doivent être vigoureusement défendues dans le monde entier. Elles font partie intégrante d’un travail efficace de réduction de la pauvreté et de prévention et de résolution des conflits, tout en étant dans le même temps un précieux rempart contre le terrorisme. Entré en vigueur le 1er janvier 2007, l’Instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme (IEDDH) est l'expression concrète de l'intention de l'UE d'intégrer la promotion de la démocratie et des droits de l'homme dans toutes ses politiques extérieures.



Quoi de neufS'inscrire à ce fil d'information RSS  


  Document de Stratégie IEDDH 2011-2013

Le Document de Stratégie relatif à l'Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l'Homme (IEDDH) pour la période 2011-2013 a été adopté le 21 avril 2010.


  Plans d'action annuels, règlements et rapports

Le Programme Annuel d'Action de l’Instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme (IEDDH) 2010 a été adopté le 18 mars 2010. Il comprend 15 Fiches d'Action allouant € 143.994.000, concernant les 5 Objectifs du document de Stratégie IEDDH 2007-2010.


Soutien financier

La démocratie et les droits de l’homme sont financés par le biais de programmes géographiques et d'instruments thématiques:

• instruments géographiques : la mise en œuvre à l'échelon national et régional est soutenue par le Fonds européen de développement (dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ), l’Instrument de coopération au développement (en Amérique latine, en Asie et en Afrique du Sud), et l’Instrument européen de voisinage et de partenariat (dans les régions du voisinage);

• instruments thématiques : essentiellement par le biais de l’Instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme, qui œuvre avec et par le biais des organisations de la société civile dans les pays où il n’existe pas de coopération directe avec le gouvernement, mais aussi par le biais d’autres instruments thématiques.

Informations contextuelles

La démocratisation est un processus progressif et continu qui doit être en phase avec le contexte culturel et socio-économique d’un pays. Tous les pays et toutes les sociétés sont libres de choisir et de développer leur propre modèle à l’échelle locale, pour autant que ces modèles soient cohérents avec les principes des droits de l’homme définis dans les diverses conventions internationales et régionales.

La Commission européenne encourage le processus de démocratisation dans les pays partenaires par le biais de trois grands instruments:

• le dialogue politique : encourager les gouvernements partenaires à intégrer la démocratie et les droits de l'homme dans leurs plans de développement et identifier les possibilités d'une aide de la CE afin de contribuer à ces objectifs;

• l’intégration des valeurs démocratiques dans tous les instruments de développement de la CE : des principes comme la participation politique, la représentation, la responsabilité, la transparence et l’égalité sont intégrés dans la planification, la conception, la mise en œuvre et le suivi des politiques et des programmes. En outre, au moment de formuler d'autres politiques, il faut constamment éviter tout impact négatif sur la démocratisation;

• programmes spécifiques d’assistance financière et techniques, mettant l’accent sur quatre domaines clés : promouvoir des processus électoraux équitables, libres et transparents ; renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles des parlements ; promouvoir des médias indépendants et professionnels ; et encourager des systèmes politiques pluralistes.

 

Dernière mise à jour : 17/02/2012 | Haut de la page