Chemin de navigation

Énergie durable pour tous

La Commission européenne défend l’accès à l’énergie durable pour tous. Tout en saluant l’appel à la mobilisation des Nations unies dans le cadre de l’Année internationale de l'Énergie durable pour tous des Nations unies, elle a établi un programme d’action ambitieux afin d’atteindre cet objectif clé d’ici 2030.
Comme indiqué dans le Programme pour le changement , proposant de nouvelles orientations dans la politique de développement de l’UE et présenté en octobre 2011, l’accès à l’énergie est l’une des grandes priorités du Commissaire européen au développement, Andris Piebalgs.


Get the Flash Player to see this player.


Enjeux 

  • Un cinquième de la population mondiale n’a pas accès à l’électricité et près d’un milliard supplémentaire de personnes n’ont accès qu’à un réseau d’électricité peu fiable;
  • Près de trois milliards de personnes utilisent des combustibles solides (soit la biomasse traditionnelle et le charbon) pour cuisiner et se chauffer;
  • La pauvreté énergétique a un impact écologique et sanitaire grave et freine le développement économique.

Un système d’énergie performant améliorant l’accès efficace à des moyens énergétiques modernes augmenterait les chances des plus démunis de la planète d’échapper aux effets les plus graves de la pauvreté. L’accès à l’énergie permet de répondre aux besoins humains fondamentaux, tels que faire la cuisine, se soigner, se loger, communiquer et avoir un emploi décent. De plus, il contribue à générer des revenus, créant en retour de la richesse et des nouveaux marchés. L’énergie durable est également essentielle à une croissance économique respectueuse de l’environnement; elle contribue à l’éradication de la pauvreté tout en évoluant vers des modèles énergétiques à faibles émissions de carbone et économes en ressources.

Une réussite exemplaire: Accès à l’énergie dans le nord de l’Ouganda

Le projet PAMENU pdf - 146 KB [146 KB] English (en) (Promouvoir l’accès à l’énergie moderne dans le nord de l’Ouganda) financé par la Facilité ACP-UE pour l’Énergie utilise des panneaux solaires, des fourneaux et une microcentrale hydroélectrique pour permettre aux populations rurales pauvres de l’Ouganda d’accéder à des services d’approvisionnement énergétique durable.


The Africa-EU Energy Partnership: the Pamenu project in Uganda

L’UE et l’énergie durable pour tous

La Commission européenne a fait de l’accès à l'énergie durable une priorité et soutient les trois objectifs connexes fixés par l’initiative des Nations unies:

  • garantir l’accès universel aux services énergétiques modernes;
  • doubler le taux d’amélioration de l’efficacité énergétique;
  • doubler la part des énergies renouvelables dans la palette énergétique mondiale.

Le Commissaire au développement, Andris Piebalgs, est membre d’un groupe de haut niveau sur l'énergie durable pour tous mis en place par le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon. Chargé de proposer un programme d’action qui mobilisera l’ensemble des secteurs de la société, ce groupe veillera également au respect des engagements pris et au suivi des progrès accomplis. Il rassemble de hauts responsables du monde des entreprises, de la finance, de la société civile et des pouvoirs publics et est coprésidé par Kandeh Yumkella, président d’ONU-Énergie et directeur général de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel, ainsi que par Charles Holliday, président de la Bank of America.

Dans son discours prononcé lors du lancement européen de l’Année des Nations unies pour l'énergie durable pour tous, le 8 février 2012, le Commissaire au développement, Andris Piebalgs, a déclaré: "Nous sommes tous conscients du rôle fondamental que joue l’accès à l’énergie en tant que moteur du développement, dans les domaines de la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire et la croissance économique, pour n’en citer que quelques-uns. Avec quelque deux milliards de subventions allouées au secteur de l’énergie dans les pays en développement au cours des sept dernières années, l’UE est un leader dans la fourniture d’énergie au monde. À travers la promotion de notre technologie et notre expertise, combinée à un financement ciblé de l’aide, nous nous efforcerons d’accroître l’accès aux services énergétiques modernes pour les plus pauvres du monde."

Dans son Programme pour le changement  visant à accroître l’impact de la politique de développement de l’UE, la Commission européenne met en évidence la question clé de l’accès à des services énergétiques sûrs, abordables, propres et durables. Les mesures concrètes proposées afin de relever les défis dans le domaine énergétique prévoient:

  • la fourniture de la technologie et de l’expertise, ainsi que le financement du développement;
  • le soutien au renforcement des capacités et au transfert de technologies en mettant l’accent sur les stratégies d’atténuation du changement climatique et d’adaptation à celui-ci;
  • des partenariats durables avec les pays en développement.

Afin d’appuyer davantage l’"Énergie durable pour tous", le Commissaire Piebalgs a déclaré, le 8 février, qu’il envisageait de "relever les niveaux de financement". "Pour ce faire, nous aurons besoin de la pleine participation du secteur privé et il conviendra également de tout mettre en œuvre pour obtenir des fonds par le biais d’emprunts auprès des banques de développement et d’investissements auprès d’autres sources privées. Bien entendu, nous tenterons à l’avenir de recourir davantage à des outils financiers innovants", a-t-il ajouté.

Les progrès à ce jour

Les activités entreprises par la Commission européenne dans le cadre de l’Année internationale 2012 de l’énergie durable s’inscrivent dans un effort à long terme afin de développer l’énergie durable en tant que moteur d’une croissance inclusive et durable. Plusieurs initiatives politiques clés en cours poursuivent cet objectif: l’Initiative de l'Union européenne pour l'énergie (IUEE) et le Partenariat Afrique-Europe pour l'énergie. Ces mesures ont eu des résultats concrets: 

Prochaines étapes

  • La Commission européenne a organisé un sommet sur l’"Énergie durable pour tous", rassemblant des décideurs de haut niveau en vue d’inciter les acteurs du développement à mettre en œuvre l’initiative "Énergie durable pour tous", le 16 avril 2012 à Bruxelles.
  • L’accès à l’énergie durable figurera parmi les priorités de la Conférence des Nations unies sur le développement durable, ou Rio +20 (du 20 au 22 juin 2012, à Rio de Janeiro, Brésil). La Commission prévoit de procéder avec ses partenaires à la finalisation du programme d’action, à l’identification des premiers engagements et à la définition de stratégies afin de les traduire en engagements de fait avant cette date.
Dernière mise à jour : 15/01/2014 | Haut de la page