Chemin de navigation

L'intégration régionale des pays en développement

L'Union européenne (UE) et ses partenaires estiment que l'intégration régionale sur le plan économique et politique peut contribuer à la prospérité, à la paix et à la stabilité, et permettre de réaliser les huit objectifs du millénaire pour le développement (OMD), que la communauté internationale a adoptés en 2000 afin de répondre d'ici 2015 aux besoins des populations les plus démunies.

L'importance de l'intégration régionale est mise en exergue dans :

L'intégration régionale présente trois grands avantages :

  • elle favorise la stabilité politique en contribuant à résoudre des conflits ou à empêcher leur apparition, ainsi qu'à améliorer l'administration, la gouvernance et le développement économique;
  • elle est un facteur de prospérité, en créant des marchés plus étendus et plus harmonisés qui s'intègrent mieux dans le marché mondial;
  • elle permet de traiter des problèmes communs, car la lutte contre le sida, la protection des ressources naturelles et la gestion des migrations peuvent être gérés plus efficacement au niveau régional.

L'aide de l'UE vise à remédier à cinq lacunes :

  • le manque d'appropriation et de capacités institutionnelles aux niveaux régional et national: l'UE entend contribuer au renforcement des institutions régionales;
  • la fragmentation des marchés régionaux: l'UE soutient l'intégration de ces marchés;
  • une économie insuffisamment diversifiée: l'UE souhaite renforcer la dimension régionale de sa stratégie d'aide au développement des entreprises;
  • l'inefficacité des interconnexions entre les infrastructures: l'UE contribue à améliorer les infrastructures en encourageant l'interconnexion des réseaux nationaux;
  • l'absence de véritables politiques régionales en matière de développement durable: l'UE va aider les pays concernés à faire face ensemble aux défis qui gagneront à être abordés à l'échelle régionale.

La ligne de conduite de l'UE doit être intégrée à toutes les priorités et politiques concernées :

  • partenariats politiques : les stratégies UE-Afrique , UE-Caraïbes et UE-Pacifique doivent promouvoir le développement régional d'une manière cohérente;
  • politique de développement : les financements doivent, de plus en plus, être programmés conjointement par l'UE, les Etats membres et d'autres partenaires en matière de développement, et les mesures régionales d'aide au commerce doivent être combinées à un soutien accru de l'UE à l'intégration régionale (le financement régional a quasiment doublé, passant à 1,78 milliard d'euros);
  • politique commerciale : des accords de partenariat économique complets sont en cours de négociation afin de développer et de promouvoir les processus d'intégration régionale existants.

Haut

Dernière mise à jour : 17/02/2012 | Haut de la page