La Commission européenne et le Centre du commerce international (CCI) ensembles pour renforcer la chaine de valeur de la 'mode' et développer la création d'emploi en Afrique de l'ouest

La Commission européenne et le Centre du commerce international (CCI) ensembles pour renforcer la chaine de valeur de la 'mode' et développer la création d'emploi en Afrique de l'ouest

17/02/2017

/europeaid/file/dsc6471jpg_endsc_6471.jpg

La Commission européenne et le CCI signent le 17 février 2017 un important projet de 10 millions d'euros en Afrique de l'Ouest et en Europe pour s'attaquer aux causes profondes de la migration de l'Afrique vers l'Europe financé par le Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique.

 

En Europe, le projet développera des programmes de formation professionnelle pour 250 migrants du Burkina Faso, du Mali et de la Gambie et permettra à au moins 150 d'entre eux de retourner dans leur pays d'origine afin de trouver un emploi décent avec leurs compétences nouvellement acquises en collaboration avec l'Organisation internationale pour les migrations. En Afrique de l'Ouest, le projet stimulera la création d'emplois dignes et soutiendra le développement durable des micro-entreprises travaillant dans la chaîne d'approvisionnement de la mode et du design éthiques, notamment au Burkina Faso et au Mali. Créer des opportunités d'emplois équitables avec des conditions de travail décentes dans ces pays favorisera l'emploi local des jeunes, des femmes et des migrants potentiels, ce qui permettra de réduire les risques d'immigration illégale et de traite des êtres humains.

En contribuant au développement économique des entreprises sociales et du travail autonome dans le secteur artisanal du Burkina Faso et du Mali, le projet réduira les causes d'instabilité dans la région en offrant des possibilités de formation, la création d'emplois dignes et durables (4650 emplois directs et 6000 emplois indirects) qui sont payés équitablement en respectant les normes internationales du travail équitable. En effet, étant deux des plus grands producteurs africains de coton, l'industrie artisanale du coton et du textile du Burkina Faso et du Mali a un potentiel d'emploi important pour les communautés locales défavorisées (en particulier les jeunes, les femmes et les migrants potentiels) et un produit final attrayant pour le marché international de la mode et du design.

Le projet sera mis en œuvre par l'Initiative de mode éthique (Ethical Fashion Initiative, EFI) du Centre du commerce international (ITC) avec pour mission de réduire la pauvreté en reliant les artisans marginalisés des pays en développement à la chaîne de valeur internationale de la mode.

 

Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique

Le Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique a été lancé au Sommet de la Valette sur la migration le 12 novembre 2015 et traite des causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique. Plus spécifiquement, il contribue à combattre les causes profondes de l'instabilité, des déplacements forcés et de la migration irrégulière en favorisant l'égalité des chances et en renforçant la sécurité, le développement et la résilience des personnes vulnérables

 

Initiative de mode éthique (Ethical Fashion Initiative) du Centre du commerce international 

L'initiative de mode éthique est un programme phare du Centre du commerce international, une agence conjointe des Nations Unies et de l'Organisation mondiale du commerce. Cette initiative de mode éthique permet aux artisans vivant dans la pauvreté urbaine et rurale de se relier à la chaîne de la mode mondiale. L'initiative de mode éthique travaille également avec la nouvelle génération de talents africains de la mode, en encourageant les collaborations créatives avec des artisans du continent. Avec son slogan, «NOT CHARITY, JUST WORK» ("pas de charité, juste du travail"), l'initiative de mode éthique préconise une industrie mondiale de la mode plus équitable.

 

Pour plus d'informations