Projet pour accélérer l'atteinte de l'OMD1c au Burundi (PROPA-O)

Projet pour accélérer l'atteinte de l'OMD1c au Burundi (PROPA-O)

Le projet est une action de développement agricole visant à améliorer le bien-être des populations des zones à potentiel irrigable à travers l’amélioration de la production (aménagements hydrauliques et production de fumier), la valorisation des productions (renforcement des organisations des producteurs, mise en place des infrastructures de marché), le traitement et la prévention de la malnutrition (prise en charge et activités génératrices de revenus dont le petit élevage).

Objectifs et résultats attendus

Le projet contribue à l'atteinte de l'OMD1c qui vise à "réduire de moitié entre 1990 et 2015 la proportion de personnes qui souffrent de la faim". L'objectif spécifique est d'améliorer durablement la disponibilité, la qualité et l'accès aux produits alimentaires ainsi que la situation nutritionnelle dans les régions de l'Imbo et du Moso.

Le projet a démarré au 31 mai 2013, s’articule autour des aspects suivants: (i) amélioration de la base productive agricole pour une meilleure gestion de l'eau, des ressources naturelles et des techniques et facteurs de production; (ii) renforcement des capacités organisationnelles des producteurs et structuration de ceux-ci selon les filières identifiées; (iii) promotion du stockage, de la transformation et la commercialisation des produits agricoles; et (iv) réalisation d'actions spécifiques de prévention et d’éducation  nutritionnelle liées à des activités permettant l'accès à des aliments variés en faveur des groupes sociaux particulièrement affectés par la malnutrition.

Quelles perspectives en 2016 ?

Dans le cadre de l’augmentation de la production et de la productivité agricole, les études restantes d’aménagement de plaines (650 ha) vont être priorisées ainsi que les études foncières. Les aménagements de plaines seront accélérés en concertation avec les populations et achevés sur 1512 ha. Une seconde saison de riz irriguée sera développée en fonction des possibilités des plaines aménagées. L’encadrement de la chaîne de solidarité animale sera poursuivi et renforcé avec 2746 ménages qui ont déjà bénéficié du gros et petit bétail. Les formations en champs école paysans (riziculture intensive, élevage) ainsi que l’installation des banques d’intrants seront poursuivies. Pour la valorisation des produits agricoles et l’accès aux marchés, 7 magasins de stockage et 4 centres de collecte de lait seront construits ; le processus de professionnalisation des organisations (53) paysannes sera renforcé en tenant compte des thèmes techniques liés à l’entretien des aménagements, la transformation et la commercialisation des denrées produites tout en veillant à l’inclusion des femmes. Quant à l’amélioration de la situation nutritionnelle des populations, l’accent doit être mis sur la prévention de la malnutrition chronique et le développement d’activités génératrices de revenus.

Sector
Agricultural development
Domain
European Development Fund
Benefitting zone
Burundi
Nature
Financing Agreement

KEY FACTS

  • Total cost (€)

    18 500 000.00

    EU contracted amount

    18 500 000.00

    Duration

    May 2013 - December 2017

    Implementing organisation

    INTERNATIONAL FUND FOR AGRICULTURALDEVELOPMENT