Chemin de navigation

Comment nous assurons l’efficacité de l’aide

L’approche de la Commission européenne en termes d’efficacité de l’aide est issue du  Consensus européen pour le développement. D’une importance essentielle pour la Commission européenne, la qualité de l’aide est contrôlée par rapport à des objectifs concrets, entérinés au niveau international, tels que la Déclaration de Paris (2005) et le Programme d’action d’Accra (2008).

Une approche en trois points

Accroître l’efficacité de l’aide implique le soutien des pays en développement dans leurs efforts d'amélioration du bien-être des populations les plus pauvres. Pour cette raison l’aide doit réellement s’orienter sur les priorités liées au développement établies par les pays partenaires. Ces derniers sont les premiers responsables de leur propre développement, bien que l’UE accepte sa part de responsabilité dans les efforts conjoints entrepris en partenariat.

L’engagement de la Commission européenne (CE) d’augmenter l’efficacité de son aide est mis en oeuvre à trois différents niveaux interconnectés

influencer au niveau international via le au groupe de travail sur l'efficacité de l'aide, supervisé par le Comité d'aide au développement (CAD) de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE)

coordonner et promouvoir l'action de l'Union européenne (CE plus les 27 États membres) afin d’augmenter l’efficacité de plus de la moitié de l’aide mondiale au développement fournie par l'UE, qui représente plus de la moitié de l'aide mondiale, et,

mettre en œuvre les engagements de la Commission européenne sur l’efficacité de l’aide via son programme annuel d’aide au développement (environ 8 milliards d’EUR), mis en oeuvre via les 110 délégations de l’UE à travers le monde.

Points essentiels

En 2005, le CAD de l’OCDE a élaboré la Déclaration de Paris, un accord international adopté par une centaine de signataires qui ont engagé leurs pays et institutions respectifs à augmenter les efforts pour assurer l’efficacité de l’aide. Le Programme d'action d'Accra également élaboré par le CAD en 2008 est venu compléter les engagements de la Déclaration de Paris autour des priorités suivantes :

  • Appropriation: les pays en développement fixent leurs propres stratégies pour réduire la pauvreté;
  • Alignement: les pays donateurs s’alignent derrière ces stratégies et utilisent les systèmes locaux;
  • Harmonisation: les pays donateurs coordonnent et simplifient les procédures et partagent les informations;
  • Résultats: se concentrer sur les résultats mesurés du développement;
  • Responsabilité réciproque: les donateurs et les partenaires sont responsables des résultats du développement.

En tant que membre de l’OCDE-CAD, la Commission européenne a joué un rôle de premier plan lors de ces forums internationaux visant à améliorer l’impact de la coopération au développement. Elle a continuellement oeuvré pour accroître l’efficacité de l’aide mondiale au développement en ciblant des objectifs ambitieux et en réformant les différents moyens d'acheminement de l'aide pour remplir ces objectifs.

Les groupes d'appuis à la qualité de l'Office de coopération EuropAid

Les groupes d'appui à la qualité ont pour objet la révision et le contrôle des activités d'aide extérieure d'EuropeAid. Le mécanisme utilisé par ces groupes d'appui permet d'améliorer l'identification et la formulation des projets et programmes de coopération. Ces groupes utilisent le savoir-faire et les meilleures pratiques internes issus des projets et des programmes précédents.

Cinq groupes sont opérationnels: un pour chacune des quatre régions géographiques d'EuropeAid et un cinquième chargé des actions financées au titre des lignes budgétaires thématiques.

Suivi

Suivi interne

Le suivi interne des projets est un des piliers de l'assurance qualité des activités d'EuropeAid. Les Délégations de la Commission dans les pays partenaires sont responsables du suivi de la mise en oeuvre des projets et programmes. Ce processus est supervisé par les Directions géographiques d'EuropAid.

Suivi axé sur les résultats

Un système de suivi axé sur les résultats (Results-Oriented Monitoring - ROM) permet à EuropeAid d'évaluer les résultats des projets. Des experts indépendants font régulièrement des missions de suivi sur des projets et programmes en cours sur le terrain. Ils vérifient les progrès accomplis en vue d'atteindre les objectifs fixés selon une méthode très structurée. Le système ROM fournit des informations importantes pour le suivi interne et contribue à améliorer la qualité et l'efficacité des projet.

 

Dernière mise à jour : 25/01/2013 | Haut de la page