Chemin de navigation

L’approche par projet selon la Commission

Un projet est un ensemble d’activités visant à atteindre des objectifs clairement définis, dans des délais donnés et en respectant un budget précis.

 

Un projet doit avoir:

  • des parties prenantes clairement identifiées, y compris le groupe cible principal et les bénéficiaires finaux;
  • des arrangements financiers ainsi qu’un système de gestion et de coordination clairement définis;
  • un système de contrôle et d’évaluation pour soutenir la gestion de la performance;
  • un niveau d’analyse financière et économique approprié, indiquant que les bénéfices du projet dépasseront ses coûts.

On appelle Gestion du cycle de projet (GCP) les activités de gestion et les procédures décisionnelles mises en œuvre durant le cycle de vie d’un projet (y compris les tâches, les responsabilités et les rôles principaux ainsi que les documents clés et les options d’aide à la décision).

La GCP permet de veiller à ce que les projets soient conformes aux objectifs politiques globaux de la Commission européenne et de ses partenaires de développement, qu’ils répondent à une stratégie convenue et aux véritables problèmes des groupes/bénéficiaires ciblés, qu’ils soient réalisables, c'est-à-dire que leurs objectifs doivent pouvoir être atteints de façon réaliste dans les limites de l’environnement de fonctionnement et des capacités des organismes de mise en œuvre, et qu’ils génèrent des profits durables.

Le cycle de projet de la Commission consiste en cinq phases principales, tel qu’illustré dans le graphique ci-dessous:

L’approche du cadre logique

L’Approche du cadre logique (ACL) est un outil d’analyse et de gestion utilisé, sous une forme ou une autre, par la plupart des organismes d’aide multilatérale ou bilatérale, les ONG internationales et un grand nombre de gouvernements partenaires. Il s’agit d’un outil central de la Gestion du cycle de projet.

L’ACL doit être considérée comme une “aide à la réflexion” permettant aux informations d’être analysées et organisées de façon structurée.

La Matrice du cadre logique

La Matrice du cadre logique, également appelée matrice de planification de projet, consiste en une matrice de quatre colonnes et quatre rangées (ou plus) résumant les principaux éléments du plan directeur, notamment:

  • la hiérarchie des objectifs du projet (description et résultats attendus);
  • les facteurs clé externes essentiels à la réussite du projet (hypothèses de travail); et
  • la manière dont les résultats du projet seront contrôlés et évalués (indicateurs et sources de vérification).

La structure générale de la matrice du cadre logique ainsi qu’une brève description du type d’informations qu'elle doit contenir sont présentées dans le tableau ci-dessous:

 

Dernière mise à jour : 17/02/2012 | Haut de la page