Chemin de navigation

Une approche sérieuse de la transparence

EuropeAid a un rôle crucial à jouer dans les politiques du développement et des relations extérieures de la Commission européenne. Son principal objectif est de mettre en œuvre la plupart des instruments d'aide extérieure de la Commission. Cette tâche essentielle requiert d'EuropeAid la délivrance du budget d'aide de l'Union européenne de façon ouverte et responsable.

L'Union européenne consacre des milliards d'euros à l'aide aux pays en développement. Il dépend d'EuropeAid d'obtenir les meilleurs résultats possibles avec le budget d'aide qui lui est attribué. Dans le droit fil des objectifs définis, EuropeAid doit s'assurer que les ressources sont utilisées et gérées de façon adéquate. Il lui revient donc de rendre compte de ses activités de façon précise, responsable et transparente.

Dans ce contexte, la responsabilité regroupe plusieurs facteurs, notamment:

  • Le développement d'une culture fondée sur la responsabilité individuelle et collective
  • La garantie de la qualité  dans la conception et la mise en œuvre de projets, en termes de pertinence, de viabilité et de ponctualité. La meilleure façon d'y parvenir est par le biais d'une étroite coordination avec les autres donateurs, les pays partenaires et les propres groupes d'appui à la qualité d'EuropeAid. La qualité est le maître mot qui régit la conception et la mise en œuvre des projets et programmes d'aide extérieure. La procédure de suivi et d'évaluation est approfondie et cette évaluation implique la possibilité d'utiliser des commentaires sur les enseignements qui en ont été tirés, dans le cadre d'activités ultérieures.
  • L'établissement des systèmes de gestion, de supervision, d'assistance et de contrôle nécessaires pour atteindre les objectifs d'EuropeAid. Le but est de garantir une gestion financière saine ainsi que la cohérence et la transparence des procédures d'attribution de contrat. Des systèmes de qualité permettent également de simplifier et de rationaliser les procédures de gestion de l'aide extérieure et contribuent à améliorer la vérification des opérations.
  • Le développement d'un dialogue avec d'autres partenaires, institutions européennes et parties prenantes de la société civile, des affaires et du gouvernement
  • Génération de rapports transparente sur les activités, les résultats et l'utilisation des ressources allouées. Conformément à la Charte des ordonnateurs subdélégués, chaque directeur d'EuropeAid fait régulièrement rapport au directeur général, en tenant compte les rapports de terrain issus des délégations décentralisées. Le directeur général doit à son tour rendre compte chaque année au Collège des activités d'EuropeAid, des réalisations politiques, des performances de gestion, des contrôles internes et de l'état des finances. La déclaration annexée au rapport du directeur général constitue une démonstration explicite de la responsabilité d'EuropeAid en terme de gestion des ressources à sa disposition.

Les activités d'EuropeAid sont également soumises à l'examen minutieux de l'autorité législative et de la Cour des comptes de l'Union européenne  dans le contexte des procédures annuelles de décharge liées à la méthode d'exécution du budget de la Commission et à son utilisation du Fonds européen de développement (FED).

EuropeAid doit également veiller à ce que le public prenne conscience de son travail. Créé récemment, le centre d'information d'EuropeAid améliorera les activités de communication et contribuera à mettre en avant les performances et les programmes d'aide extérieure de la Commission.

Pour de plus amples informations, consultez les pages web de l'Info Point EuropeAid.

Le rapport sur la responsabilité de l'UE en matière de financement du développement évalue sur une base annuelle la façon dont l'UE et ses Etats membres remplissent leurs engagements communs pour financer le développement, en particulier par rapport aux objectifs du millénaire pour le développement des Nations Unies, l'efficacité de l'aide, l'aide pour le commerce, le financement à mise en œuvre rapide pour le changement climatique et la bonne gouvernance en matière fiscale et de développement. Le rapport répond au mandat donné par la Conseil à la Commission européenne de suivre les progrès et de faire un rapport annuel sur les engagements communs de l'UE. Le rapport a également pour mission de fournir des données pour les préparations de l'UE en amont de plusieurs réunions internationales. Il est compilé sur la base de contributions à un questionnaire distribué à tous les Etats membres et aux divers services de la Commission et fournit une compilation sur une base annuelle des politiques qui sont mises en place ou renforcées

 

Dernière mise à jour : 16/05/2012 | Haut de la page