IMPORTANT LEGAL NOTICE - The information on this site is subject todisclaimercopyright notice
Evaluation
  EUROPA > Commission européenne > EuropeAid > Evaluation > Méthodologie > Outils d'évaluation > Diagramme des décisions
Last updated: 30/10/2005
EuropeAid

Diagramme des décisions

EuropeAid
 

Qu'est-ce que le diagramme des décisions ?

 


Méthodologie
• Guide d'évaluation
• Bases méthodologiques
• Outils d'évaluation
• Exemples
• Glossaire
• Sitemap

Diagramme des
décisions

• définition
• pourquoi et quand
• étapes de
construction

• comment
• contrôle qualité
• exemples
• bibliographie

 
 
QUE REPRESENTE LE DIAGRAMME DE DECISIONS ?

Définition générale

Le diagramme des décisions décrit le processus par lequel les objectifs stratégiques ou politiques généraux exprimés par les plus hautes instances de l'Union Européenne en matière de coopération avec les pays tiers en général sont traduits en décisions de coopération bilatérale à moyen terme et à court terme.

Il présente l'enchaînement des décisions, formelles ou informelles, qui conduisent à la programmation de l'aide.


Les facteurs de décision

Les facteurs de décision sont a priori de deux types :

  • des facteurs internes au processus, chaque objectif retenu justifiant les objectifs de rang inférieur,
  • des facteurs externes influant sur le choix.

Ces facteurs externes interviennent dans la prise de décision sous forme de flux d'informations en provenance soit des institutions de l'Union Européenne, soit d'autres provenances (conjoncture stratégique, situation du pays concerné, politique gouvernementale, position des états membres et des autres donneurs, etc.). Ils sont dénommés ressources.


Top

  D'OU VIENT LE DIAGRAMME DES DECISIONS ?

Différents domaines d'utilisation

La prise de décision est un thème important de la théorie du management. Divers outils ont été proposés dans la définition des politiques publiques (dans le domaine de la défense notamment), dans la décision médicale et les décisions d'entreprise. Ils prescrivent en général une succession de choix pour des solutions alternatives. Ils sont donc complétés par des outils de rationalisation des choix (par exemple, l'analyse coût-efficacité).

L'utilisation d'outils de ce type dans l'analyse rétrospective d'un processus de prise de décision stratégique a été proposée, sauf erreur, pour la première fois sous une forme simplifiée dans l'évaluation de la stratégie de coopération de la Commission Européenne avec l'Égypte , sans qu'il ait été cependant effectivement utilisé dans la conduite de cette évaluation.


Les raisons de son utilisation

En management, il vise à rationaliser le processus de décision, à le rendre plus efficace compte tenu des problèmes à résoudre et des objectifs à atteindre. Il répond à la question suivante :

Quels éléments doivent être pris en compte pour parvenir à la décision opérationnelle
la plus pertinente, au regard des objectifs recherchés et des moyens mobilisables ?

Cet outil peut prendre appui sur l'un des nombreux logiciels (Outils informatiques) offrant de guider le preneur de décision dans la conduite du processus. Il est donc normatif et par nature simplificateur.

L'évaluateur, quant à lui, a besoin d'un outil pouvant décrire un processus complexe, à la rationalité parfois opaque et mettant en jeu des acteurs multiples aux finalités différentes. De tels processus sont guidés par la recherche du compromis plus que par celle de l'efficacité et n'obéissent le plus souvent à aucun modèle formalisé de rationalisation de la prise de décision.

Pour en savoir plus :

Peut-on le combiner avec d'autres outils ?

Le diagramme des décisions se combine parfaitement avec le diagramme des objectifs et des effets (et donc, indirectement, avec celui des problèmes). C'est même pour pallier les insuffisances du diagramme des objectifs qu'il a été conçu, même s'il peut présenter une utilité par lui-même.

Sa construction peut s'appuyer sur une analyse SWOT et/ou sur une analyse culturelle et sociale dans lesquels on trouvera des informations de contexte relatif aux sociétés concernées par la stratégie.


Top

  SOUS QUELLE FORME SE REPRESENTE LE DIAGRAMME DES DECISIONS ?

La forme en arête de poisson peut être utilisée pour transcrire les trois catégories majeures de constituants du processus de prise de décision. Ainsi, dans un diagramme théorique des décisions de la Commission Européenne en matière d'aide aux pays tiers seront représentés :

  • dans l'axe du diagramme (colonne centrale), la chaîne des décisions de planification, qui va des orientations les plus générales aux décisions les plus concrètes, en passant par les décisions stratégiques et politiques à moyen terme et les décisions opérationnelles,
  • dans la partie gauche, les flux de ressources provenant des instances de l'Union Européenne (Conseil, Parlement, Commission), telles que les décisions, les positions, les communications, les directives, les enseignements tirés de l'exécution de stratégies et les programmes antérieurs, revue des projets en cours ou en portefeuille, etc.,
  • dans la partie droite, les flux de ressources d'autres provenances, c'est-à-dire les informations se rapportant à des événements et tournants majeurs de la situation mondiale ou régionale, à l'évolution et besoins des partenaires et aux positions et interventions des autres donneurs.

Diagramme des décisions simplifié (en arête de poisson)

Le diagramme permet ainsi de représenter rétrospectivement les étapes de la prise de décision et les principaux flux d'information d'origine externe intervenant dans la formulation de la décision stratégique ou politique.

Pour en savoir plus :

Top