IMPORTANT LEGAL NOTICE - The information on this site is subject todisclaimercopyright notice
Evaluation
  EUROPA > Commission européenne > EuropeAid > Evaluation > Méthodologie > Bases méthodologiques > Pourquoi
Last updated: 16/12/2005
EuropeAid

Bases méthodologiques

EuropeAid
 

Utilisation de l'évaluation
(pourquoi ?)




Méthodologie
• Guide d'évaluation
• Bases méthodologiques
• Outils d'évalutaions
• Exemples
• Glossaire
• Sitemap

Méthodes
• Quoi
• Quand
• Pourquoi
• Qui
• Comment

 
 

Les utilisateurs de l'évaluation

L'évaluation est destinée à des utilisateurs variés :

  • Décideurs politiques et concepteurs des interventions
  • Gestionnaires et opérateurs chargés de la mise en oeuvre
  • Partenaires
  • Institutions ayant attribué les financements et à qui des comptes doivent être rendus
  • Autorités publiques conduisant des interventions connexes ou similaires
  • Organisations de la société civile
  • Experts


Les modes d'utilisation

Une évaluation peut être utilisée pour aider à préparer des décisions, pour aider à formuler des jugements et/ou pour connaître et comprendre. Le premier mode d'utilisation englobe le second (il faut juger pour pouvoir décider) qui lui-même englobe le troisième (il faut comprendre pour juger).

Aider à la décision

L'évaluation peut être conduite au bénéfice de ceux qui vont décider ou négocier un changement dans l'intervention évaluée. Dans ce cas, elle est utilisée pour corriger la mise en œuvre, pour modifier la stratégie d'intervention ou pour redéfinir les orientations politiques.
Le principal mécanisme d'utilisation des évaluations par les décideurs est appelé la retroaction (feedback). Les recommandations sont essentielles à ce type d'usage de même que le suivi des recommandations.

Aider au jugement

L'évaluation peut être destinée à un éventail plus large de parties prenantes, en vue de les aider à former leur jugement sur les mérites de l'intervention. Au-delà des décideurs, cette utilisation s'étend aux institutions politiques (ex : le Parlement), aux pays partenaires, à la société civile, aux médias, et in fine aux citoyens dans la perspective d'informer l'opinion publique.
Le principal mécanisme par lequel les évaluations sont utilisées pour formuler des jugements est la redevabilité (accountability). Les conclusions sont essentielles pour ce type d'utilisation, de même que la transparence des critères de jugement (aussi appelés critères d'appréciation raisonnée).

Connaître et comprendre

Enfin, l'évaluation peut aider les utilisateurs à apprendre à partir de l'intervention à mieux comprendre ce qui marche et ce qui ne marche pas, et à accumuler des connaissances. Elle contribue indirectement au transfert des connaissances ainsi acquises, au bénéfice des réseaux professionnels qui n'ont pas forcément de lien direct avec l'intervention évaluée.
L'identification des bonnes pratiques et des leçons transférables est essentielle pour ce type d'utilisation.

Top

La diffusion de l'évaluation

La diffusion concerne la manière de faire connaître le rapport final de l'évaluation, mais aussi toutes les autres façons de faire connaître les constats, les conclusions, les leçons apprises et les recommandations. La diffusion cible les services de la Commission, les institutions européennes, les partenaires externes, les réseaux d'experts, les médias et le grand public.

Rédiger un texte de présentation

Sachant que les rapports d'évaluation sont le plus souvent disponibles sur le web, on a intérêt à diffuser des textes courts pour présenter l'évaluation de façon accessible et attractive pour les différents publics.

Présenter une évaluation dans un séminaire

Dans un environnement de surabondance de l'information écrite, un moyen efficace d'atteindre les utilisateurs potentiels consiste à présenter les résultats de l'évaluation dans des réunions ou des séminaires.

Top